8.5/10Islandia - Tome 1 - Escale boréale

/ Critique - écrit par iscarioth, le 26/05/2006
Notre verdict : 8.5/10 - Subtil et dense (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Escale Boréale est un album dense, très appréciable de par son univers et son mystère.

Ce que l'on peut appeler le genre de la « grande aventure » en bande dessinée explose véritablement début des années quatre-vingt avec, comme figure de proue, Les passagers du vent. Plus ou moins historiques, des séries naissent et font les beaux jours da la bande dessinée franco belge pendant plusieurs années. Début des années 2000, une nouvelle génération d'auteur réinvestit le genre d'aventure, en y apportant de grands renouveaux scénaristiques et graphiques. La nouvelle référence s'appelle Isaac le pirate. Islandia semble se situer dans la continuité de cette évolution, investissant avec brio ce genre si palpitant qu'est l'aventure. Péripéties, dangers, destins, buts, mystère, rencontres... Un univers propice aux rêves ici teinté d'un brun d'ésotérisme bienvenu et très bien dosé.

Une mise en page peu commune


Islandia
raconte l'histoire de Jacques, un adolescent dans la France du XVIIème siècle qui s'embarque sur un bateau de pêche avec pour volonté de rejoindre les cotes islandaises. L'Islande, une contrée sur laquelle il n'a jamais mis les pieds mais qui l'obsède dans ses rêves. Au sortir des cinquante pages d'Islandia, on ressent cette agréable impression d'en avoir lu beaucoup plus. Il faut dire que les planches de l'album sont très chargées en vignette et en textes. Marc Védrines réaménage son espace comme peu d'auteurs le font. Au feuilletage, les pages peuvent sembler trop chargées, mais à la lecture, on profite d'une belle variation dans l'organisation des planches. Les passages très discutés et les moments silencieux se succèdent sans jamais se ressembler. Sur une planche, un gaufrier, sur une autre, quelques vignettes que l'on superpose à une vue panoramique. Sur une colonne de vignettes, on peut parfois compter jusqu'à huit images ! Les bulles sont souvent chargées en texte. Loin de desservir, toutes ces particularités donnent du corps à l'intrigue. Les personnages et le scénario se font plus épais. Pour ce qui est du dessin en lui-même, Marc Védrines se place ici dans la continuité des dessinateurs de la nouvelle vague française.

Constamment sur le fil


On connaissait déjà Marc Védrines le dessinateur, que l'on avait découvert avec Phenomenum (bien que son style ait évolué pour ce nouveau projet), on connaît désormais Marc Védrines le scénariste. « Coup d'essai, coup de maître » comme dit l'expression. Si les prochains albums impressionnent autant que celui-ci, Islandia s'imposera rapidement comme une très bonne série. Détaillons un peu le fond de notre pensée. Le scénario de Védrines possède plusieurs qualités. Tout d'abord, l'auteur sait donner âme et profondeur à ses personnages, quels qu'ils soient, principaux ou secondaires (en témoigne, dès les premières pages, la scène de la cale). Une qualité primordiale dans une histoire d'aventure dans laquelle le héros est amené à se frotter à des individus de toute espèce. On remarquera ensuite que l'auteur a su générer une atmosphère subtile. Islandia n'est pas une oeuvre fantastique à proprement parler. Sans événements imaginaires concrets, elle se positionne sur le fil, elle flirte avec le surnaturel. Cette position de doute perpétuel gonfle la lecture en intensité. Autre qualité, Islandia fait partie de ces séries qui développent chez le lecteur une empathie pour le personnage central alors que celui-ci, mystérieux, ne dévoile que très peu sa nature profonde.


Escale Boréale est un album dense, très appréciable de par son univers et son mystère. On attend beaucoup de cette nouvelle série, que l'on espère promise à une belle croissance et longévité.

A découvrir
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Caste des Méta-Barons (La)
Caste des Méta-Barons (La)