8.5/10L'invitation

/ Critique - écrit par athanagor, le 02/07/2010
Notre verdict : 8.5/10 - Sans façons (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Sur un postulat de départ  assez original, les auteurs de cette BD développent une tranche de vie parlante et sensible.

Réveillé en pleine nuit par un ami en panne à la sortie de Fontainebleau, Raphaël va se retrouver « piégé » par Léo, qui voulait en fait tester son amitié. Léo, il a toujours été comme ça, imprévisible et un peu con. Raphaël appréciera moyennement la blague, d'autant plus qu'il n'est pas le seul que Léo a appelé. Mais un soir de solitude, et malgré la pauvre opinion qu'il a du procédé, il décide de mettre ses amis à l'épreuve, sur le même mode, pour voir ce que ça fait d'être un con, et surtout sur qui on peut vraiment compter.

Partant de cette idée farfelue et assez bonne de test à l'amitié, les auteurs parviennent à construire un enchaînement de situations très crédibles et très
justement exposées, par les comportements et les sentiments des acteurs. Raphaël, trompé, est surtout déçu de ne pas être le seul à avoir répondu à l'appel de Léo, qui ne l'a pas testé lui, mais tous ses amis. Et ce manque de particularité blesse Raphaël. Pour égoïste que soit cette façon de penser, on ne peut pourtant s'empêcher de la comprendre et on se soupçonne même de la partager. Cette déception sera, au fil de l'album, éclaircit par petites touches, faites de matières et de silences, pour amener à la compréhension que Raphaël, malgré toutes ces années et une vie personnelle enviable, se sent encore en dessous de Léo, au niveau social, professionnel, et peut être au niveau du mental. Mettant en place cet inconfort, cette sorte de jalousie issue de l'envie d'être l'autre, les auteurs se mettent dans la tête de n'importe qui a un jour eu envie d'être un de ses amis, car sur le moment c'était lui ou elle le (la) meilleur(e), le (la) plus drôle, le (la) plus séduisant(e).On suivra alors ce déroulement, dans les pompes de l'envieux, qui s'ignore parfois en tant qu'envié, pour d'autres raisons et d'autres qualités.

La résolution de l'histoire lui donnera finalement les qualités d'une tranche de vie, en fait assez anodine, si bien que n'importe qui pourrait en connaître une similaire. Les clefs du récit sont ainsi brouillées : ce n'est pas une histoire particulière mais une histoire parmi d'autres ; ce ne sont pas des personnages, mais n'importe qui, et pourquoi pas vous. Ce faisant, l'identité de Raphaël est complétée. Personnage central, il n'a rien d'exceptionnel et n'a pas une attitude mentale exemplaire. C'est pourtant le seul à poser la bonne question dès le début, comme symbole de sa connaissance parfaite de Léo, et celui vers qui toute l'attention sera portée à la fin. Un jour quelqu'un, demain personne, pour un ami, pour tout le monde. Ça ne vous rappelle rien ?

Nous racontant cette histoire simple, mais très adroitement fouillée et exposée, les auteurs font preuve d'une incroyable justesse dans l'expression des sentiments et les réactions qu'ils suscitent. Sans être extravagants, ils parviennent à captiver l'attention du lecteur, le touchant au cœur sans l'aide d'aucun artifice, mais avec une expression savante et sincère des ficelles de l'amitié.

A découvrir
Sambre
Sambre
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6