3.5/10Instinct sauvage

/ Critique - écrit par Pimpol, le 16/09/2009
Notre verdict : 3.5/10 - Instinct so vain (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Vince, petit malfrat sans envergure, apprend que Jef et Ted, deux hommes de main Dring dring
Dring dring
de Jack "l'Albinos" Connelly, ont décidé de dépouiller leur patron et décide à son tour de doubler tout le monde dans cette affaire. Il choisit d'y entraîner son ami Billy et la petite amie de ce dernier, Ali. Tout cela implique un keuf pourri, un gérant de motel, un tueur à gages, un chef de cartel humaniste et des agents fédéraux au grand coeur.

Bref tout ceci est un beau petit bordel et l'originalité du scénario repose probablement sur le nombre de rebondissements improbables. Le dessin ne m'a pas emballé non plus de par son côté brouillon et des fautes évidentes, comme notre cher Vince tirant à la carabine alors qu'il s'est fait sectionner l'index un peu plus tôt.

De plus l'action est très mal représentée, on ne ressent pas le mouvement souhaité par le dessinateur. Les combats souffrent particulièrement de leur représentation. Suppo gratos ?
Suppo gratos ?
Les personnages prennent souvent des poses ridicules notamment lorsqu'ils utilisent une arme à feu. Le dessin d'Instinct sauvage ne nous aide pas à oublier le peu de profondeur du scénario et ne fait qu'accentuer l'ennui que l'on ressent lors de la lecture.

Les protagonistes ont tous des revirements impressionnants mais aucun d'entre eux n'est fouillé, ce qui ne permet aucunement de comprendre ni leurs actions ni leurs réactions.

L'album se termine au au bout de 188 pages sur un énième rebondissement sans queue ni tête. On est simplement content que l'histoire soit finie et qu'il soit impossible d'en fournir une suite. Pour résumer : à éviter !

A découvrir
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
V pour Vendetta
V pour Vendetta