7.5/10Infinite Crisis

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 19/12/2011
Notre verdict : 7.5/10 - Le Multivers ne connaît pas la crise ? (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 11 réactions

Oeuvre majeure dans l'univers DC Comics, nous allons retrouver l'ensemble des héros et des vilains de la compagnie dans une guerre aux répercussions cosmiques. Au milieu de ces armées de justiciers, nous verrons notamment Batman, Superman et Wonder Woman qui vont tenter de vaincre leurs démons et de sauver les univers.

Dans le monde des Comics, que ce soit chez les uns ou les autres, le thème des univers parallèles finit par se poser. Il faut dire que c’est assez pratique puisque cela permet de faire ce que l’on veut avec les personnages et de dire : « ce n’est pas moi, c’est un univers parallèle ». DC Comics a eu le chic pour nous montrer ses personnages selon plusieurs univers et plusieurs temporalités y compris des univers tangents. Il n’y a qu’à relire l’article sur Flash, pour ce rendre compte de la complexité du sujet pour les non-initiés. Heureusement, une grande crise cosmique a frappé l’univers DC et tout a été résolu puisque tous les univers ont été fusionnés, compactés, mélangés pour ne garder que la Terre 1 avec des variantes. Mais … Rien n’est jamais vraiment fini dans le monde des Comics. C’est comme la mort… Ainsi, le vétéran Geoff Johns, bien habitué aux sagas DC, nous propose une histoire décapante en compagnie de dessinateurs bien connus de la maison ou des comics comme Jimenez, Perez ou Ordway.

Infinite Crisis
Superboy se met au vert !
Petit résumé de l’intrigue : tout va de mal en pis sur Terre et Superman, Batman et Wonder Woman partent plus ou moins en vrille. Crise existentielle, paranoïa, meurtre, les choses ne semblent pas faciles pour nos héros surtout que leur base à explosée. Comme si cela était fait exprès, presque tous les super vilains de la planète s’unissent pour attaquer les héros. C’est pourquoi, du haut de leur tour d’ivoire, les sacrifiés de la dernière crise cosmique reprennent du service comme le Superman de la Terre 2 ou Alexander Luthor, une version héroïque du mauvais garçon de Metropolis. Là, où cela va devenir intéressant, c’est que toute cette situation a été orchestrée par un personnage tenu dans l’ombre au début de l’album. Ainsi, si l’ensemble est prenant, il faut avouer qu’il faut pas mal s’accrocher au début. Même lorsque l’on est un amateur de la franchise, l’avalanche de personnage et de batailles préliminaires éprouvent notre résistance. En effet, on découvre ou redécouvre certains vilains ou héros dont l’importance est plus que secondaire. Finalement, ce sont les piliers de DC qui vont éclairer le chemin et donner un véritable souffle à la série. Je pense notamment à Batman qui, juste avec son esprit de déduction et deux gadgets, va réussir à comprendre ce qui se passe et monter un plan à grande échelle pour sauver les univers.

Infinite Crisis
Ce costume n'existe qu'en moulant !
Là, où le lecteur est soutenu, c’est sur le graphisme. En effet, si les choses sont compliquées, le dessin, lui, est impeccable dans l’ensemble (à une barbiche de Green Arrow près). Les scènes d’actions sont soutenues et violentes et si leur enchaînement peut surprendre, c’est leur dynamisme qui compensent. De même, certaines expressions sur-jouées (comme Power Girl qui découvre ses origines) sont compensées par la noirceur ambiante de certains personnages comme Batman ou le Joker.

Infinite Crisis est donc une œuvre majeure de DC Comics qui doit être lue même s’il est vrai que sa complexité peut rebuter un peu. Cependant, avec ses conséquences, ses implications et sa myriade de personnage, c’est une saga qui est une véritable vitrine de la créativité de la maison d’édition.

Infinite Crisis
Comment faire 10 000 planète avec une seule ?

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse