6.5/10Hulk - Planète Sauvage !

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 26/04/2012
Notre verdict : 6.5/10 - Pas net sauvage ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Hulk est l’un des super-héros les plus connus. Il faut dire qu’être un colosse vert, cela n’aide pas à passer inaperçu. Cela dit, ce n’est pas le genre de chose que recherche notre héros. Il fait plutôt dans le brutal. Pour cet imposant album, Greg Pak est l’un des maîtres parmi les nombreux scénaristes de cet album. Il est l’homme à qui l’on doit Planète Hulk. Côté crayons, une myriade d’artistes vont œuvrer parmi lesquels des anciens de chez DC comme Eaglesham (Infinity Crisis), Grummet (Superman) ou encore Pelletier (Green Lantern). On retrouve également des survivants de Fear Itself comme Bisley (vu également ici) ou Montclare. On note également la participation de Yacine Elghorri. Autant de monde suffit-il pour faire un album aussi fort que son personnage principal ?


Doucement, tu vas le casser !
Quatre histoires vont être dispensées. On commence par l’implication des Hulks dans Chaos War. Pour faire simple, le Chaos tente de prendre possession de l’univers et dans ce crossover, l’univers Marvel a échappé de peu (encore) à la destruction. Même les dieux où la mort avaient été malmenée. Heureusement, Hercule et son armée a pu tenir le choc. Mais au milieu de cette guerre, Hulk et son équipe a joué un rôle important. L’équipe en question contient les liés en guerre, les Warbound, dont Korg l’homme de pierre et la « famille » du géant vert comme Skaar, son fils, Betty, son ex, Miss Hulk, sa cousine ou encore Rick Jones sous sa belle apparence de A-Bomb. Cette histoire joue dans la force brute ! Et voici que je te balance dans un immeuble ! Et voilà que je t’arrache la moitié de la cage thoracique ! Il faut dire qu’avec notamment l’Abomination parmi les ennemis, il ne faut pas chercher la subtilité. Cependant, ça fonctionne bien et on prend du bon temps. La transition entre cette histoire et la suivante est superbe puisque notre colérique héros va défier Zeus en personne.


Euh ... Doucement, tu vas l'énerver !
Suite à cela, il va grosso modo aller en Terre Sauvage, le terrain de jeu parfait pour une équipe aussi puissante. Sur place, en plus de Ka-Zar, ils vont rencontrer une vieille connaissance qui a des grands projets pour Hulk. Si l’intérêt demeure, le récit perd en peu en force par rapport au précédent. Cependant, les fans seront comblés.

Ensuite, on passe dans la section connaissance puisque nous retrouvons Hulk ou plutôt Banner dans une tentative de travail sur ses dossiers et sur ses rapports avec sa fille d’un monde parallèle où les femmes domine le monde et où les hommes sont esclaves. Cette partie sert de transition et aide les lecteurs à mieux situer chaque personnage de l’univers « hulkien ». La dernière partie, c’est un peu la rencontre improbable entre Hulk et James Bond. Afin d’aider Betty, il se lance dans une mission « discrète » en Italie où il devra faire face à Romulus Augustus alias Tyrannus. Cette histoire demeure peu déterminante et elle vaut le détour pour Amadeus Cho qui fait des blagues en permanence.

Ainsi le scénario suit une courbe décroissante du point de vue du plaisir et de l’intérêt. Il en va de même pour le graphisme qui perd en détail, en intensité et en nervosité au fur et à mesure de l’album. Entre la bataille gigantesque de Chaos War et le combat en Italie, c’est le jour et la nuit pour ainsi dire. Comme quoi, on a beau mettre un smoking à Hulk, c’est dans son vieux futal qu’il a le plus d’impact.

Ceci dit, cet album est tout de même un ouvrage à découvrir au moins pour les deux premières histoires qui composent l’essentiel de cet album. En effet nous avons d’une part de grands affrontements qui ne font pas dans la dentelle. D’autre part, c’est une bonne occasion de réviser sa culture en matière d’Hulk puisque la plupart des personnages récents et marquants sont présents. Les plus exigeants réclameront Red Hulk mais on a déjà un joli casting élevé aux rayons gamma.


Le mieux est de ne pas contredire Hulk !

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)