6.5/10Histoires d'hiver

/ Critique - écrit par athanagor, le 21/12/2009
Notre verdict : 6.5/10 - Faits d'hiver (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Après la deuxième édition du concours Hachette Canada, le travail des 6 lauréats est exposé dans ce recueil hétéroclite, qui recèle de bonnes surprises.

Voici revenir le concours Hachette Canada, pour cette seconde
édition, autour du thème « Histoires d'hiver ». Ce concours nous donnait l'année passée les Contes et légendes du Québec, thème de la première édition, regroupant les productions des lauréats. Le principe du concours publié nous permettait de faire connaissance avec des artistes frais, dont les productions, parfois surprenantes, laissaient entrevoir des débuts de carrières prometteurs. D'ailleurs, Jean-Sébastien Bérubé, grand gagnant de l'édition 2008 et dont Le trésor du Cap-à-l'Orignal ouvrait le recueil, a depuis vu son Radisson - Fils d'iroquois édité par Glénat Québec, en septembre dernier.

Le thème de cette année s'impose tout naturellement pour un concours de cette partie du monde et donne, comme l'édition précédente, des productions hétéroclites, que chacun n'appréciera pas toujours avec un plaisir également partagé. Mais tous les goûts semblent pourtant être servis par l'étendue des styles proposés, de l'histoire amoureuse personnelle à la réflexion historique. Sur les six histoires présentes, les deux premières
et celle de clôture font véritablement figure d'exception, face au corpus central qui met en avant l'humour et la fantaisie.

Bien sûr, on retiendra en premier lieu l'histoire d'ouverture, Mauve ciel, de Zviane, qui orne également la couverture du recueil et dont la poésie simple et accessible touche véritablement par une ingénieuse succession de plans. L'émotion qui en découle permet une économie de dialogues et tout se fait limpide, malgré un trait qui ne semble pas offrir, de prime abord, une grande richesse. La saynète se termine sur le sourire complice du lecteur qui accueille cette fin comme une bonne nouvelle.

Les trois histoires fantasques du milieu de l'ouvrage sont également à noter. Un coin de Paradis, de Serge Brouillet (déjà dans les gagnants de l'édition précédente), pour la part belle qui est faite à une forme d'humour noir, rafraîchissante à force de n'avoir aucun scrupule. Puis La petite fille qui savait compter, de Banville, pour la tendre simplicité de son sujet, en forme de conte qui ne cherche pas à éduquer mais à distraire, et surtout, l'histoire centrale, Vieux fou, de Kan-J et Mikey, dont le sujet gentiment mystique est accompagné d'un trait abouti, capable d'un éventail varié d'expressions et d'atmosphères, et dont l
e travail sur les textures et les couleurs n'a d'égal que le choix ingénieux des prises de vues et perspectives.

Une nouvelle mouture nous permettant donc de découvrir de nouveaux auteurs dont on souhaitera, ou non, voir d'autres réalisations. Ainsi, nul doute que Zviane, qui a déjà quelques titres à son actif, verra bientôt son nom accolé à un album édité par Glénat Québec. Mais aurons-nous l'occasion de revoir les autres ? En effet, le précédent recueil a certes permis à Bérubé d'être édité, mais aucune nouvelle de la majorité des autres lauréats, notamment de Gabriel Champagne dont le style si particulier, découvert dans son Arbre à Paparmanes, nous donnait envie d'en découvrir plus sur un exercice plus long.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Joe Bar Team
Joe Bar Team
V pour Vendetta
V pour Vendetta