8/10Hélène Bruller est une vraie salope

/ Critique - écrit par Maixent, le 19/03/2008
Notre verdict : 8/10 - Manifeste d'une salope (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 5 réactions

Une bd de filles haute en couleurs pour tous, ou comment ne pas s'en sortir ou presque quand on se fait larguer par son mec.

Salon du livre 2008, partout des queues de badauds en quête de signatures se pressent devant les stands, des barrières métalliques ont été installées pour contenir la foule s'agglutinant devant Ana Gavalda ou Harlan Coben. Devant les stands Bd, on attend Geluck avec impatience.

Etonnamment, il y a peu de monde devant une des rares jeunes femmes de la bande dessinée, même si leur nombre ne cesse d'augmenter. Et pourtant, en plus d'être talentueuse, Hélène Bruller est avenante et séduisante. Quand mon tour arrive, elle s'étonne qu'un homme lise ses œuvres, la parité n'est pas encore de mise.


Pour ceux qui ne le savent pas encore, Hélène Bruller est la compagne de Zep, père de Titeuf qu'il n'est plus nécessaire de présenter. Elle est aussi la petite fille de Jean Bruller, plus connu de son nom de plume, Vercors. Mais cela n'a pas beaucoup d'importance car elle n'a pas besoin d'être rattachée à quiconque pour être une femme de talent.
En 2001, elle écrit les textes du Guide du Zizi sexuel, illustré par Zep. Suivrons quelques ouvrages en duo ou en solo. Mais elle trouve véritablement son style lorsqu'elle part à la recherche du prince pharmant dans les pages de l'Echo des Savanes.
Je veux le prince charmant et Je veux toujours le prince charmant sont d'abord remarquables par leurs couleurs très flashy et un dessin proche du loup de Tex Avery (quand il voit le Petit Poucet sexy), le tout sous l'emprise de champignons hallucinogènes. Les personnages se tordent, éructent, deviennent pire que des caricatures d'eux même. Ces autobiographies fantoches mettent en scène Hélène sous la forme d'un dessin stylisé dans ses pires travers de fille capricieuse, bornée et insupportable, face aux mâles boutonneux, lâches et imbus de leur personne.
Il s'agit de planches étudiant méthodiquement des comportements, des situations, à travers le regard odieux et méprisant de cette jeune fille finalement sympathique,
mais uniquement pour le lecteur. On se demande d'ailleurs régulièrement comment son compagnon tient le coup face à ce démon femelle manipulateur, pleurant, criant, boudant. Bien sûr, les travers sont partagés.

Dans son dernier opus paru chez Vent des Savanes, Hélène Bruller est une vraie salope, elle reprend les même travers pour notre plus grand plaisir en revenant aux sources du mal. Hélène s'est faite larguer (étonnant non ?) et part à la conquête du monde en retenant ses larmes, du moins en essayant de rester digne, mais en se vautrant dans les pires travers de la gente féminine : elle essaye de faire ami-ami, en parle à sa mère, tente une relation pourrie avec un collègue de bureau... Bref, tout ce qu'il faut faire si l'on veut être sûr d'échouer. Le tout est agrémenté de considérations métaphysiques sur la vie telles que le problème des mères abusives, comment faire une sortie théâtrale et réussir à bien claquer la porte, comment survivre à un mec qui fout vraiment la honte, qu'est ce qu'une salope...

Un livre pour tout savoir sur les chieuses que l'on aime tant et les connards que l'on aime aussi, mais un peu moins quand même. Hélène Bruller est une vraie salope, mais alors qu'est-ce qu'elle est belle quand elle est en colère...

A découvrir
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6