6.5/10Hamlet 1977

/ Critique - écrit par plienard, le 09/03/2010
Notre verdict : 6.5/10 - Il est jambon, Hamlet ... (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

La reprise du classique de Shakespeare, Hamlet, dans le Chicago de 1977, nous offre un bon polar en noir et blanc. Amour, sexe, drogue et trahisons sont présents...

Connaissez-vous l'histoire de Hamlet, la fameuse tragédie de Shakespeare ? Si la majorité d'entre vous, amis lecteurs, la connait, je vais me permettre de faire une rapide remise à niveau pour les autres.

Hamlet et son père
Hamlet et son père
Au XVIIème siècle, le roi du Danemark, père d'Hamlet, meurt assassiné par son frère Claudius. Il revient alors sous la forme d'un spectre, et ordonne à son fils de le venger. Hamlet accepte, mais tout ne marche pas comme il veut, et il tue le père d'Ophélie, la femme qu'il aime. Cet incident a des conséquences mortelles pour tous les personnages.

Ici, l'histoire se déroule dans le Chicago de 1977 (d'où le titre !). Le père d'Hamlet, un des rois de la pègre de la ville, a été retrouvé, après plusieurs mois d'absence, mort dans un frigo, abattu de plusieurs balles dans le corps. Son fils, qui avait coupé les ponts avec lui, accepte de venir assister aux obsèques sur l'insistance de sa mère Gloria. En effet, elle va annoncer son mariage avec son beau-frère juste après l'enterrement et elle veut que son fils soit là. Hamlet a donc l'impression d'assister à un bal des faux-culs ! Le seul réconfort va venir de Julie, la fille de Kowalski, le nouveau bras droit de Charles. D'ailleurs les deux complices ne voient pas le retour d'Hamlet d'un très bon œil. C'est au moment de l'annonce du mariage, que le spectre du père d'Hamlet surgit pour lui dévoiler toute la vérité. D'abord incrédule devant cette apparition (excès d'alcool ou de drogues illicites ??), Hamlet va peu à peu découvrir la vérité et les conséquences vont être désastreuses pour les assassins, pour ceux qu'il aime et pour lui.


Au sein de la collection KSTR, les auteurs nous livrent un polar avec des gangsters au look de mafieux, style Al Capone ou Le parrain de Coppola, le tout renforcé par l'utilisation du noir et blanc. Le dessin ciselé de François Ravard montre la dureté des personnages. La séquence de suicide de Julie, et la séquence de tuerie de la fin sont les plus réussies de l'album. On a parfaitement oublié que c'est une adaptation et on vit l'histoire comme un bon polar en noir et blanc.

Avec les classiques, une chose est sûre, on a une bonne histoire avec des thèmes universels (l'Amour, la vengeance). Encore faut-il que l'adaptation soit de qualité. Aucune crainte pour Hamlet 1977, JC Vaughn n'a pas fait qu'un simple copier-coller de l'intrigue.

A découvrir
Sambre
Sambre
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6