6/10Guillaumet, un pilote de légende de l'Aéropostale

/ Critique - écrit par plienard, le 12/08/2013
Notre verdict : 6/10 - Planant (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Les éditions Soleil commence une nouvelle série consacrée aux aventuriers des airs, à des héros de l'Aéropostale. Cela commence par Henri Guillaumet !

L’Aéropostale, les pionniers de l’aviation, voilà des sujets qui font rêver. Les hommes qui ont survolé les mers, les océans, les montages simplement pour transmettre du courrier. Mermoz, Guillaumet, Saint-Exupéry sont désormais des légendes. Ils y ont laissé leur vie, mais leurs exploits sont connus de tous. Cela méritait bien une série de bande dessinée. Et c’est Christophe Bec et Patrick A. Dumas qui s’y attelle pour ce premier album consacré à Henri Guillaumet et à son accident dans la Cordillère des Andes, le 13 Juin 1930.


DR.

Une première partie pour traiter de son entrée à l’Aéropostale avec l’aide de Jean Mermoz, une seconde sur une péripétie avec le nouvel arrivant Saint-Exupéry et on attaque la cordillère des Andes avec un premier vol le 12 juin 1930 où l’aviateur Guillaumet va devoir faire demi-tour tellement les conditions météorologiques sont mauvaises. Le lendemain, ce sera l’accident et la lutte pour sa survie.

De belles images d’aviation composent cet album avec de superbes décors et c’est sans doute sa première qualité. Concernant les émotions, elles sont moins faciles à déterminer sur les visages des personnages tant ils ne sont pas très expressifs et leurs mouvements un peu raides. On sent cependant l’abnégation de Guillaumet à ne pas se laisser périr, martelé par cette phrase qui revient sans cesse « Je sauverais ma peau ». le découpage de l’album donne aussi toute la dimension de l’exploit de Guillaumet. Par contre on reste un peu sur notre faim, tant l’album se lit vite (trop ?). On aurait aimé que les auteurs se laissent un peu aller à un peu plus de description dans le personnage, notamment au début.

Le but de la série est semble-t-il de dévoiler les exploits d’un pilote de l’Aéropostale en un album. Au vu de ce premier tome, c’est un peu court.


DR.

 

A découvrir
Sambre
Sambre
Joe Bar Team
Joe Bar Team
V pour Vendetta
V pour Vendetta