7.5/10La Guerre des magiciens - Tome 1 - Berlin

/ Critique - écrit par plienard, le 17/05/2011
Notre verdict : 7.5/10 - La poudre de Berlin-pimpim (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Lili Thiel a disparue. Greta, sa fille demande l’aide de deux anciens amants de sa mère, Bob et Charly. Leur enquête, dans l’Allemagne nazie des années 30, va les emmener sur les chemins de la magie et de la prestidigitation.

Dans la période turbulente de la montée du fascisme, Charles Fagin arrive à Berlin à la demande de Greta Thiel, la fille de Lili, une femme qu’il a bien connue par le passé. En frappant à la porte de l’appartement de la jeune femme, il se retrouve nez à nez avec  son ancien ami, Bob Shylock. Anciens inspecteurs de Scotland Yard, les deux hommes ont collaborés avec Lili pour démasquer les faux médiums et les charlatans. Ils finiront par se battre pour elle et en garderont une trace chacun sur le visage. Les deux hommes ont répondu présents à l’appel de Greta qui leur annonce que l’un des deux est son père et leur demande de retrouver sa mère disparue.


DR.
L’histoire se déroule dans l’Allemagne nazie. La guerre n’est pas encore déclarée, mais les exactions contre les juifs se font maintenant devant tout le monde. Nos deux personnages vont donc évoluer dans un environnement déjà traité maintes fois en bande dessinée et c’est avec une certaine réticence que l’on entame la lecture. Dans un premier temps, l’histoire se résume à une enquête sur la disparition d’une femme. L’environnement politique, s’il joue un rôle, ne semble pas prépondérant. Et dans un second temps, l’intrigue se peaufine, se densifie et se complexifie : deux forces sont en jeux, la magie noire et la magie blanche. La première est symbolisée par les nazis et leur chef Heinrich Nagel, la seconde par les magiciens Stevenard et Dodi. Et si on est d’abord incrédule devant ces notions de médium et pouvoir magique, force est de constater que les auteurs réussissent leur tour de passe-passe pour nous convaincre.

Un mot donc sur les auteurs. Le dessinateur Domingo Madrafina nous propose un dessin élégant avec des personnages aux visages marqués. Il est d’autant plus facile de le dire qu’il abuse un peu des plans serrés. Cela reste pourtant efficace et c’est aussi une façon de marquer nettement l’opposition entre certains personnages comme Bob et Charly qui se chamaillent sans cesse, ou de marquer plus l’attention sur
DR.
la conversation entre certains protagonistes. Madrafina réussit aussi très bien à marquer les ambiances magiques et les tours de magie. Si on osait, on le traiterait de magicien.

Le scénario est l’œuvre du duo italo-argentin, Roberto Dal Pra’ et Carlos Trillo. Si le premier a été récompensé par de nombreux prix, c’est avec une certaine tristesse que je vous annonce la disparition récente du second. Moins connu en France car beaucoup de ces œuvres sont inédites en France et malgré cela, nous avons apprécié ce livre mélangeant histoire et magie. Evidemment, toute l’équipe KRINEIN se joint à moi pour présenter nos condoléances à la famille de Carlos Trillo.

 

Les deux autres auteurs continueront-ils la série prévue en trois tomes ? L’avenir nous le dira. Ayant repris des anecdotes historiques réelles – Churchill et Hitler consultaient des mages avant de prendre des décisions importantes – Carlos Trillo et Roberto Dal Pra’ ont imaginé cette histoire captivante et originale.


DR.

A découvrir
Sambre
Sambre
Caste des Méta-Barons (La)
Caste des Méta-Barons (La)
V pour Vendetta
V pour Vendetta