6.5/10La Guerre des boutons

/ Critique - écrit par Nicolas (), le 28/09/2011
Notre verdict : 6.5/10 - Bouts de guerre (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Parmi les nombreuses "guerre des boutons", au cinéma comme en bande dessinée, qui sortent en ce moment, il était difficile de ne pas vous en présenter une. On a lu celle de Delcourt. Au point d'attraper des boutons ? Pas sûr ...

La guerre est déclarée, et pas celle que l’on croit. Tombé désormais dans le domaine public, La Guerre des boutons agite le milieu artistique et donne naissance à de multiples itérations basées sur l’œuvre de feu Louis Pergaud, qui serait probablement ravi de voir que son œuvre inspire et fait vendre. Outre les deux adaptations cinématographiques de Yann Samuell et de Christophe Barratier, en confrontation actuellement dans les salles, le texte original ressort en de multiples éditions sans apport ajouté, et se décline également en bande dessinée malgré la présence historique de la série éditée par Petit à petit depuis 2005.


DR.
La version Delcourt, sortie le 21 septembre, survole l’intrigue en un peu moins de 50 pages, avec le désir manifeste d’être à la fois synthétique, cohérent, et divertissant. On découvre un contexte social, un lot de personnalités grossièrement esquissées, et une situation de « guerre » sans pourtant autant approfondir quoi que ce soit, laissant la part belle aux péripéties et stratégies de Lebrac et ses « soldats ». Pour découvrir le sujet, il n’y a rien de tel qu’une petite bande dessinée de cet acabit, simple d’accès, facile à lire, et très agréablement réalisée dans un style limpide et vivant. En tant que one shot, il est cependant établi que l’œuvre n’a pour vocation que le plaisir immédiat de son lecteur, qu’elle ne s’embarrasse pas de construire des problématiques ou d’apposer le moindre effort de réflexion aux aventures de cette bande de mômes rodée à la bagarre. On perd donc un peu en qualité de texte et en humour, par la trop grande simplification du récit et des personnages, mais l’amorce est donnée. Pourquoi ne pas continuer à découvrir La Guerre des boutons via le cinéma ou le roman ?

L’œuvre est sympathique, sans prétention, et ne représente malheureusement qu’une partie de l’œuvre de Louis Pergaud. L’humour est néanmoins bien présent, malgré la simplification du background originel et la mise au placard de certaines scènes cultes du livre.


DR.

A découvrir
Joe Bar Team
Joe Bar Team
Sambre
Sambre
V pour Vendetta
V pour Vendetta