7/10Le Grand Rouge - Un conte pour les grands enfants

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 08/05/2011
Notre verdict : 7/10 - L'aventure en grand (et rouge) ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Conte étonnant dont l'intrigue ne finit pas de nous surprendre, Le Grand Rouge est une belle surprise. Au programme, des pirates, des plantes mangeuses d'hommes et des nobles corrompus.

Une nouvelle fois, un talent de l’album collectif  13m28 de chez Manolosanctis sort un album solo. Celui qui s’y colle est Wouzit qui nous propose Le Grand Rouge. De prime abord, on peut imaginer tout et n’importe quoi avec un titre pareil. La couverture ne nous guide pas plus mais les couleurs alléchantes et la patte graphique attirent notre œil. Conte pour enfant ou livre pour adulte, la question se pose quelques instants mais plutôt que de rester figé sur l’emballage, nous ouvrons l’album et nous nous lançons dans l’aventure.


Une époque ... sans G.P.S. !
Le héros Ivan est perdu en pleine mer sur un radeau de fortune avant de débarquer sur une île à la faune et à la flore étrange. L’île mystérieuse ou le continent perdu n’ont rien à envier à cet espace et entre deux moments de survie, notre Bear Grills local, nous racontent les évènements qui l’on conduit en ce lieu et la raison de son exploration. Sans rien trahir de l’intrigue, Ivan est un gentil escroc. Avec son associé William, ils vivaient de petits coups jusqu’au jour où ils ont arnaqué la mauvaise personne. Le noble se lance donc à leur poursuite et Ivan va nous évoquer tous ses évènements au fil du temps. Au programme, nous aurons des créatures gigantesques, des pirates, des fusillades, des sauvetages héroïques et une multitude de chose qui vont constituer l’aspect aventurier et mythologique de cet album. Ivan pourrait ainsi être un cousin de Jack Sparrow tant les évènements semblent étonnants.


Courage fuyons !
Graphiquement, nous sommes dans la légèreté. De prime abord, on pourrait presque croire à un livre pour enfant. Cependant, le sang, les morts, l’alcool et les femmes nues nous rappellent que c’est pour les grands enfants. Néanmoins, mis à part, quelques séquences, le fond de cet album compose un conte tout à fait sympathique. De plus, le déroulement des évènements est fait avec intelligence afin de préserver au maximum les éléments clés de l’intrigue.

En résumé, c’est un album distrayant qui a une véritable personnalité. C’est sur que la forme est assez minimale mais le fond parvient à convaincre sans peine.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)