Glénat : François 1er, Hampton roads & Stamford bridge

/ Critique - écrit par plienard, le 16/04/2018

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Batailles navales et Histoire de France.

Les grandes batailles navales - Hampton roads & Stamford bridge - note : 7/10

On vous avez déjà parlé de la collection Les grandes batailles navales lors des premiers albums parus pour son lancement en 2017 chez Glénat sous la direction du peintre officiel de la marine et membre titulaire de l'Académie des Arts & Sciences de la Mer, Jean-Yves Delitte. On vous fait une petite piquûre de rappel avec deux nouveaux tomes.

Déjà sept albums enrichissent cette collection où les grandes batailles maritimes sont reprises par l'auteur belge. Certaines sont éminemment célèbres telles Trafalgar, d'autres le sont moins pour le commun des lecteurs comme les deux albums qui nous intéressent ici.


© Glénat 2018.

 Hampton road est une opposition fratricide entre américains durant la guerre de sécession. Les unionistes font le blocus de Norfolk sur terre comme sur mer à l'aide de leur frégate. Une guerre d'usure à laquelle les confédérés veulent mettre fin. Et pour cela, il vont créer un nouveau type de bateau, le cuirassé en toute discrétion. Avec leur nouvelle arme, ils vont écraser les frégates des Nordistes. Mais ces derniers ne sont pas restés sans rien faire.

Jean-Yves Delitte est l'auteur complet de ce nouvel album. On retrouve son trait caractéristique ainsi que ses pages à fond noir qui font sa particularité. Au-delà de cette identification, ce récit démontre comment cette confrontation inédite est l'instigatrice d'une révolution dans les conflits maritimes. Une sorte de répétition générale, à laquelle les soldats assistent comme au  spectacle. Les journalistes feront d'ailleurs spécialement le déplacement.


© Glénat 2018.

Le roi d'Angleterre vient de disparaître et les prétendants sont nombreux. En particulier, le roi d'Islande, Harald qui débarque avec près de trois cents bateaux et 10 000 hommes. Si l'opposition face à eux ne permet pas de les arrêter, ils font preuve d'une trop grande assurance et se laissent surprendre par les renforts venus de York.

Si on est loin de la réelle bataille navale comme on l'entend habituellement, ce récit offre un cours sur l'invasion de l'Angleterre par les peuples du Nord. Un sujet dont on ne connaît pas forcément tous les périples. Le dessin quant à lui, n'est pas à la hauteur des autres albums de la série. Manquant de finesse et d'une certaine précision, il ne parvient pas à nous emporter dans cette opposition qui va influencer l'avenir de l'Angleterre pour les siècles à venir.

 

Ils ont fait l'Histoire - François 1er - note : 5,5/10

La collection Ils ont fait l'Histoire des éditions Glénat affiche déjà un beau palmarès de neuf personnages comme César, Jeanne d'Arc, Lénine ou encore Clémenceau. Vous l'aurez compris la collection s'évertue à dresser les portraits de personnages célèbres de l'Histoire en associant des auteurs de bande dessinée avec des historiens.


© Glénat 2018.

 Pour François 1er, l'historienne Florence Alazard apporte son aide à l'ancien enseignant en histoire Dobbs qui a dernièrement signé l'adaptation des romans HG Wells chez Glénat (comme L'homme invisible, L'île du docteur Moreau …) pour un résultat qui s'approche quand même à un véritable cours d'histoire amélioré. Pour les fans d'histoire, de l'époque ou du monarque, l'album a valeur d'intérêt. Pour les autres - ceux pour qui François 1er est celui qui donna tant d'importance à la culture et aux arts, celui qui fit bâtir ce superbe château Chambord - l'album ne sera qu'une suite de scénettes vouées à donner une autre image du roi de la Renaissance. C'était l'objectif de l'album, en cela il est réussit.

Côté dessins, c'est le chinois Chaiko qui officie avec un trait plutôt plaisant mais des couleurs bien fades. Le roi de la renaissance n'avait donc pas le droit à des couleurs éclatantes ? Cela participe au portrait qu'on a voulu en faire. L'objectif est donc réussi.

 


Les couvertures des 3 albums - © Glénat 2018.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse