7/10La Geste des Chevaliers Dragons - Tome 13 - Salmyre

/ Critique - écrit par plienard, le 15/12/2011
Notre verdict : 7/10 - Salmyre est bien (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Dernier album de la geste des chevaliers dragon (avant le prochain, je vous rassure tout de suite), Salmyre est de la veine des bons albums. Entre amour et devoir, il y a parfois un fossé qu'il est difficile de franchir. Ange nous en montrent un bien bel exemple.

Le célèbre chevalier dragon Alène rentre dans sa ville, Salmyre, après avoir rempli son devoir avec succès. Quand elle arrive, la ville est en ébullition. Le prince Lancelas a été condamné à la pendaison par son oncle, le roi, un tyran influencé par le triste sire Pergia. Si la cause du prince est mal embarquée, l’arrivée d’Alène qui va soulever le peuple, va changer la situation.


DR.
On attend toujours beaucoup d’un album de la geste des chevaliers dragon. La faute à la qualité des premiers albums et a quelques-uns, emblématiques, qui ont donné à la série une histoire, un passé et qui permettent de s’appuyer dessus. La geste est de ces séries qui ont réussi cet exploit grâce à l’imagination d’Ange (Anne et Gérard). Si l’aventure n’était pas gagnée d’avance – des gonzesses court vêtues qui combattent des dragons et se prennent pour des chevaliers – le couple de scénariste leur a créé tout un historique et un univers crédible que l’on aime retrouver.

On en ait maintenant au treizième album. Les thèmes récurrents comme la politique, le devoir, l’amour impossible entre un homme et un chevalier dragon – qui doit rester vierge pour pouvoir surprendre le dragon – sont ici présents. On retrouve aussi un nouveau chevalier dragon, comme généralement à chaque nouvel album. Alène, c’est son nom, née à Salmyre, ville qui donne son nom à l’album car c’est bien pour la ville que les gens se battent, pour sauvegarder son influence, sa beauté.

Si les séries à multiples dessinateurs sont quelquefois difficiles à apprécier tant les différences peuvent être grandes entre certains artistes, la série d’Ange n’a pas ce problème. Vax est aux crayons de ce treizième album avec un superbe dessin. Les couleurs de Stéphane Paitreau sont aussi à mettre au diapason tant elles participent à la qualité de l’album et de la série.

En ne se limitant pas à l’apparition d’un dragon et à sa mise à mort par un chevalier, Ange ont étoffé leur univers en lui donnant des intrigues amoureuses, et surtout géopolitiques. En prenant cette direction, ils confrontent leurs personnages à ce qu’ils croient être le bien et surtout aux décisions qu’ils prennent. Ils donnent encore plus d’ampleur à leur série en semant par-ci par-là quelques références à de précédents albums, à de précédents personnages et toujours à Messara, la guide des chevaliers la plus importante.

Un tome encore intéressant qui continue aussi la recherche sur les origines du Veill et à l’apparition des dragons. On ne désespère pas d’en savoir un peu plus dans les prochains albums.


DR.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Joe Bar Team
Joe Bar Team