4/10Freddy : les griffes de la nuit - 2006-2007

/ Critique - écrit par riffhifi, le 27/09/2008
Notre verdict : 4/10 - Krueger épais (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

Le croquemitaine d'Elm Street n'en finit pas de terroriser les ados de Springwood. Qu'il nous menace de récidiver dans un neuvième film, passe encore, mais en bande dessinée ?!

Petit cours d'histoire pour les cancres : Freddy Krueger est né en 1984 dans un film de Wes Craven appelé Les griffes de la nuit (en vo, A nightmare on Elm Street). Interprété par Robert Englund, le bonhomme est un tueur sanguinaire qui s'introduit dans les rêves des adolescents pour les zigouiller. Le concept est étonnant, fait mouche, et génère une palanquée de suites inégales : La revanche de Freddy, Les griffes du cauchemar, Le cauchemar de Freddy, L'enfant du cauchemar, La fin de Freddy, une série télé miteuse appelée Les cauchemars de Freddy... En 1994, Wes Craven revient aux commandes pour un Freddy sort de la nuit qui préfigure le scénario auto-réflexif de Scream, et en 2003, Freddy affronte le tueur des Vendredi 13 dans le déjanté Freddy contre Jason, un projet annoncé dès la fin des années 80. Entre-temps, Freddy Krueger est devenu une icône du cinéma d'épouvante au même titre que Dracula ou Frankenstein, et a fait la fortune des studios New Line de Robert Shaye, qui peut aujourd'hui se payer de gros cigares grâce à un catalogue de films comme Le Seigneur des anneaux de Peter Jackson.

Le destin de Freddy en bande dessinée est moins connu : adopté dès 1989 par
Marvel Comics, il fait ensuite l'objet de publications chez Innovation Publishing (pour la sortie de Freddy VI), Trident Comics (en 1992) et Avatar Press (en 2005), chaque fois sous la houlette d'auteurs différents et jamais dans un grand souci de cohérence ou d'exigence. En 2006, c'est DC Comics qui décide de relancer une série consacrée au bad guy d'Elm Street, dans sa collection Wildstorm. Celle-ci s'arrête après huit numéros, alors ne nous demandez pas pourquoi Panini n'en publie que sept dans ce volume. D'ailleurs, tout dans cette édition sent le bâclage et le manque d'intérêt : zéro page d'explication du mythe ou de la franchise cinématographique, croquis et couvertures balancés en vrac et de façon incomplète en fin de volume, absence des titres originaux et des dates de parution... Manifestement, la parution de ce Freddy : Les griffes de la nuit n'a pour autre but que de faire un peu d'argent facile sur le dos d'un public qui ne sait pas trop ce qu'il achète.

En lisant l'album, on comprend soudain la démarche d'édition : pourquoi s'échiner à vendre correctement un produit qui ne le mérite pas ? Le dessin fade et impersonnel mais joyeusement coloré (pourquoi, grands dieux ?) est au service de deux histoires successives. La première suit les mésaventures d'un frère et d'une sœur nouvellement installés à Springwood, qui vont devoir se confronter au croquemitaine local ; le scénario n'apporte rien à ce que l'on connaît du
personnage, et manque cruellement d'imagination. On se rabattra donc sur la deuxième histoire, de meilleure facture mais plus courte (dommage), qui voit un groupe de jeunes faire appel à un démon du sommeil pour castagner Freddy ; on trouve incontestablement plus d'idées dans ce Démon du sommeil, mais rien qui mérite radicalement le déplacement. Dans les deux cas, on peut s'agacer de l'apparence ultra-léchée de Freddy (manifestement redessiné d'après photos de Robert Englund) là où les autres personnages sont exécutés à la chaîne en mode stéréotype. Pas de doute, vous passerez un meilleur moment à revoir le plus mauvais des films de la saga qu'à lire cet album.

Quelques mois après la fin de la série, DC Comics s'associa à Dynamite Entertainment pour une mini-série de six numéros appelée Freddy vs. Jason vs. Ash, un giga-crossover basé sur le scénario de Jeff Katz que le grand écran ne verra jamais (Sam Raimi a refusé que le héros de Evil Dead soit mélangé à d'autres franchises). Voilà quelque chose qu'on aimerait lire !...


A nightmare on Elm street #1 - Freddy's war / Freddy s'en va-t-en guerre 1/4
(octobre 2006)
A nightmare on Elm street #2 - Freddy's war / Freddy s'en va-t-en guerre 2/4 (novembre 2006)
A nightmare on Elm street #3 - Freddy's war / Freddy s'en va-t-en guerre 3/4 (décembre 2006)
A nightmare on Elm street #4 - Freddy's war / Freddy s'en va-t-en guerre 4/4 (janvier 2007)
A nightmare on Elm street #5 - Demon of sleep / Le démon du sommeil 1/3 (février 2007)
A nightmare on Elm street #6 - Demon of sleep / Le démon du sommeil 2/3 (mars 2007)
A nightmare on Elm street #7 - Demon of sleep / Le démon du sommeil 3/3 (avril 2007)

A découvrir
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse