9/10Freak angels - Tome 4 - Les Freaks, c'est chic !

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 23/05/2011
Notre verdict : 9/10 - Freak style ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Tel une fusée, la saga des Freak angels ne cesse pas de monter en qualité. L'intrigue nous révèle autant de réponses qu'elle ne crée de question et c'est un régal de parcourir cet album. Graphiquement, nous sommes également comblés grâce à la succession de scènes grandioses et détaillées.

Le travail s’est la santé paraît-il. C’est ainsi qu’Ellis et Duffield continuent leur épopée post-apocalyptique au rythme de leur web comics et la parution en album qui suit. La saga des deux artistes, Freak angels, approche de son dénouement puisque le 4ème tome sur les six prévus est paru. L’intrigue précédente nous laissait en plein suspense. Voyons donc comment nos héros s’en sortent.

Freak angels - Tome 4 - Les Freaks, c'est chic !
Il a les yeux révolver !
Le début de l’album enchaîne aussitôt avec le précédent. Alors que nous avions l’habitude d’une certaines conclusion à chaque épisode, celui-ci et le précédent s’emboite parfaitement. Cependant, comme à chaque fois, la construction de l’intrigue s’ingénie à restituer un résumé subtil de l’histoire afin de séduire les nouveaux venus. Ici, cela prend la forme du flashback et ce mécanisme fonctionne à merveille. Les similitudes physiques entre les 12 héros peuvent parfois troubler mais on se repère assez vite grâce à leur personnalité marquée. C’est également l’occasion rêvée pour narrer le monde d’avant la catastrophe et de mieux comprendre son origine. Les Freak angels sont autant victimes que bourreaux et comme souvent dans leur univers, les choses sont plus sombres qu’elles n’y paraissent. Nous découvrons ainsi Mark, le membre exilé du groupe, et ce personnage de vilain officiel contraste avec celui de Luke qui est plus direct. Mark, l’ancien leader, celui qui paraissait presque surhumain, est l’un des plus torturé. On enchaine donc les séquences entre passé et présent pour une fois de plus laissé le spectateur bouche bée. Alors que l’on pense détenir les réponses que l’on attendait, Ellis nous donne un final grandiose suscitant davantage de questions.

Freak angels - Tome 4 - Les Freaks, c'est chic !
22 !
Paul Duffield n’est pas en reste dans cette aventure puisqu’il se dépasse dans cet album. Son graphisme a gagné en détail et il a ajouté des effets superbes comme certains reflets du soleil ou des effets de pluie. Il enchaîne les pages avec de grandes cases d’actions et ces dernières se dégustent comme un bon vin. Loin d’appauvrir l’intrigue, elles démontrent les capacités hors normes de ses héros. Bouclier d’énergie, explosion, distorsion ou encore téléportation, l’action est à chaque fois riche et vive.

Cet album met la barre très haute pour le prochain tome. Si le dessin ne semble pas un problème, on se demande surtout comment fera Ellis pour réussir le pari de nous surprendre encore. Si l’on se base sur les albums précédents, nous n’avons pas à être sceptiques. Par contre, il va falloir attendre un peu et cela va être plus dur.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse