7.5/10Fables : le Bon Prince émerge du crapaud

/ Critique - écrit par riffhifi, le 02/04/2011
Notre verdict : 7.5/10 - Fables forts (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

La guerre entre Fableville et l’Empire est déclarée… Cette très bonne série de Vertigo s’apprête à gagner les écrans de télévision, il est plus que temps de découvrir la face cachée de Geppetto, du Prince Charmant et des autres.

Dans le catalogue généreux de Vertigo, filiale agréablement créative de DC Comics, la série Fables fait figure de pilier depuis son lancement en 2002. Ecrite par Bill
DR.
Willingham et dessinée par Mark Buckingham, elle relate la vie des habitants de Fableville, personnages issus de divers mythes et légendes : la Belle et la Bête sont mariés (le second est shérif), le Grand Méchant Loup a eu une portée de louveteaux avec Blanche-Neige, etc. Du propre aveu du scénariste, le sujet constitue une allégorie d’Israël, Willingham ayant des opinions assez tranchées à propos du conflit au Moyen-Orient. Heureusement, la série ne donne pas dans le pamphlet politique pesant, et se contente de son statut de récit fantastique aux multiples ramifications. Plusieurs spin-off ont été développés par le même scénariste : l'un consacré à Cendrillon, un autre à Jack le tueur de géants (assimilé à celui du haricot magique)... Le succès de Fables est tel que la télévision américaine s’apprête à en tirer une adaptation, dans le même format "mini-série et plus si affinités" que le récent Walking Dead.

A ce stade du récit (Panini en est à son douzième recueil), le Prince Charmant est maire de Fableville, et doit gérer la crise qui semble mener à la guerre contre l’Empire. Tandis qu’il tente de négocier avec Hansel, l’émissaire du camp d’en face (mené par le redoutable Adversaire, Geppetto), le timide Gobe-Mouche émerge progressivement de l’apathie consécutive à son veuvage. Il est temps pour lui de se
DR.
souvenir de son rang : avant d’être crapaud, il était lui aussi un Prince…

Au milieu d'un réseau d'intrigues secondaires, qui implique notamment Frau Totenkinder (la sorcière qui faillit tuer Hansel et Gretel dans sa maison de pain d'épices), le Prince occupe la place centrale de l'intrigue, opérant sa métamorphose d'un grouillot insignifiant en un preux chevalier. Il est aidé par la résurgence de légendes arthuriennes...

L'histoire du Bon Prince occupe quatre épisodes ; le cinquième, dessiné par Aaron Alexovich dans un style plus manga que celui de Buckingham, est consacré à l'anniversaire des louveteaux de Bigby et Blanche-Neige. Rien de bien essentiel à l'intrigue principale, on y découvre simplement un Grand Méchant Loup dépeint comme un Wolverine qui aurait choisi la vie de famille... Ce qui a le mérite d'être original.


#60 - The Goo
d Prince 1: Flycatcher / Gobe-mouche (juin 2007)
#61 - The Good Prince 2: Forsworn (juillet 2007)
#62 - The Good Prince 3: Knighthood / La chevalerie (août 2007)
#63 - The Good Prince 4: Home / Retour au pays (septembre 2007)
#64 - The Birthday Secret / Le secret (octobre 2007)

A découvrir
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse