8/10Fables - 2004-2005 - Cruelles saisons

/ Critique - écrit par riffhifi, le 03/12/2008
Notre verdict : 8/10 - Contes du perché (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Une excellente série de chez Vertigo, qui compile l'univers des plus célèbres contes dans une moulinette cynique et démystificatrice. Le Prince Charmant sera-t-il élu maire de Fableville ?...

Dans la collection Vertigo de DC Comics, on trouve de bien belles expériences ; si Dargaud et Delcourt ont réussi à faire main basse sur quelques one-shots signés Alan Moore ou Paul Pope, Panini pour sa part s'est approprié les droits d'édition des séries majeures, prenant parfois la suite de Semic. C'est le cas pour Y le dernier homme, pour 100 bullets, pour Transmetropolitan, et pour la série Fables ici présente. Bilan : les deux premiers tomes sont édités par Semic et les suivants par Panini, qui atteint avec Cruelles saisons le 6ème volume et l'année 2005. Sachant que la série continue sa parution (et vient juste de publier le tome 11), il reste un peu de boulot pour se mettre au niveau...


Après le hors-série 1001 nuits de neige découvert il y a quelques mois, on revient à l'intrigue principale dans laquelle la bataille de Fableville vient de prendre fin, laissant ses habitants déboussolés et à la veille d'une nouvelle élection municipale. Le principal concurrent du maire en place est tout simplement... le Prince Charmant, présenté comme un insupportable beau gosse vain et inconséquent, qui vient de se séparer de Cendrillon qu'il avait épousée en troisième noce (ben oui, avant il y avait Blanche-Neige et la Belle au Bois Dormant). Le loup-garou Bigby Wolf (diminutif de Bigbad Wolf, cherchez bien) voit ainsi son poste de shérif menacé, et son successeur pourrait être la Bête, le mari de la Belle. Mais pour l'heure, il se préoccupe surtout de savoir à quoi va ressembler l'accouchement de Blanche-Neige, qui est enceinte de lui. Vous avez saisi le topo, on prend les contes et légendes par larges poignées, on les touille soigneusement et on les verse dans l'Amérique d'aujourd'hui en imaginant que leurs personnages vivent dans un bled appelé Fableville. Leur statut un peu particulier les oblige à se cacher des gens normaux (appelés les Communs, merci pour nous), à la façon des mutants de X-men. Mais surtout, leur fonctionnement interne se voit régulièrement perturbé par l'irruption de nouveaux éléments fantastiques... ou tout simplement par le comportement tristement humain de certains d'entre eux (cupidité, luxure, trahison...).


Bardée de récompenses (quatorze Eisner Awards à ce jour), Fables possède un univers résolument inventif et astucieux, juxtaposant deux réalités connues (celle des contes et la nôtre) pour en créer une troisième à la saveur toute particulière. On se délectera ainsi des souvenirs de la seconde guerre mondiale qui voient Bigby le loup-garou débarquer dans un QG nazi pour affronter la créature de Frankenstein, et le lecteur érudit et patient pourra s'amuser à détailler tous les éléments issus d'histoires préexistantes (Ichabod Crane échappé de la légende du Cavalier sans Tête - ce qui nous rappelle à quel point la bouille de Johnny Depp dans Sleepy Hollow était éloignée du personnage ; les cartes danseuses d'Alice au pays des merveilles ; la maison du troisième petit cochon ; etc.). Le dessin de Mark Buckingham est discret mais efficace, entièrement au service du scénario fignolé par son complice au nom homophone Bill Willlingham, et la diversité des genres abordés (espionnage, guerre, politique, fantastique) donne l'impression de faire un repas complet, avec apéritif, entrée, plat, fromage et dessert. Et en l'occurrence, été, automne, hiver et printemps.


#22 - Cinderella libertine / Cendrillon libertine (avril 2004)
#28 - Dog company / Dog company (octobre 2004)
#29 - Frankenstein versus the Wolf Man / Frankenstein contre l'Homme-Loup (novembre 2004)
#30 - The cruel, hot summer / Un été de plomb (décembre 2004)
#31 - The long, hard fall / L'interminable automne (janvier 2005)
#32 - The dark killing winter / Un hiver meurtrier (février 2005)
#33 - Until the spring / Jusqu'au printemps (mars 2005)

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)