6.5/10L'Expédition - Tome 1 - Le lion de Nubie

/ Critique - écrit par plienard, le 24/02/2012
Notre verdict : 6.5/10 - A la recherche des mines du roi Salomon (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Les éditions Dargaud propose une nouvelle histoire de légionnaires partant à la recherche d’un eldorado inconnu. Après Pour l’empire de Bastien Vivès et Merwan Chabane, c’est au tour de Richard Marazano et Marcelo Frusin, respectivement au scenario et au dessin, de réaliser ce genre d’album.


DR.
On connaît Richard Marazano pour le très récent Le protocole pélican, pour Le complexe du chimpanzé toujours chez Dargaud, mais aussi Genetiks chez Futuropolis ou Zéro absolu chez Soleil. On le retrouve donc pour un genre un peu nouveau, une histoire de romain, mais avec toujours cette thématique des rapports humains dans un groupe soumis à des conditions extrêmes.

Marcelo Frusin nous est plus inconnu, surtout si vous n’êtes pas un spécialiste des comics tels que X-men Unlimited chez Marvel Comics ou Hellblazer chez vertigo, label de DC Comics. Il créera aussi Loveless (Vertigo) puis un « spécial Wolverine » pour Marvel comics. Il officie donc maintenant pour de la bande dessinée franco-belge avec un des meilleurs scénaristes, et nous fait profiter de son talent à utiliser le noir et les jeux d’ombre.

Lorsqu’un bateau rempli de bijoux et contenant un indigène mort s’échoue sur les rives du Nil, à Thèbes, la gloire et la richesse apparaissent comme une révélation pour Caïus Bracca. À l’aide des indices constituant l’embarcation, il décide d’envoyer une troupe d’homme explorer une contrée encore inconnue. Il charge cette mission à son fidèle légionnaire Marcus Livius qui va se charger de rassembler les hommes aptes à cette folie.


DR.
Si le sujet de l’album est assez convenu, il reste pourtant accrocheur. On est curieux de voir comment va se dérouler l’expédition, comment les rapports humains vont évoluer ou encore quel est ce pays inconnu et quel trésor il renferme. Si on attend des réponses à ces questions qui viendront au fil des quatre albums, on reste déçu à la fermeture de l’album. Tout est un peu stéréotypé dans les événements : le fou qui apparaît 10 ans plus tard et qui raconte cette histoire, la création d’un groupe d’hommes plus ou moins honnêtes, une nouvelle épreuve avec ses premiers morts pour au final ... non, je vous le laisse découvrir si vous en avez envie.

Car malgré un scénario un peu trop classique, qui manque de fausses pistes pour nous étonner, le dessin apporte un côté sombre et mystérieux qui relance l’intérêt pour l’album. Si le jeu sur les ombres est parfois trop présent ce qui cache souvent les visages et les regards – on y voit là toute l’influence des comics – on se rend compte du grand talent du dessinateur et de son aisance.

Et la curiosité étant plus forte, on a bien envie de découvrir la suite de cette histoire, même si elle a un air de déjà-vu.

A découvrir
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta