8.5/10El Spectro - Trans-Amazonie

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 10/05/2013
Notre verdict : 8.5/10 - En transe ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Il y a deux ans, je découvrais El Spectro et le personnage avait tout pour me séduire. Un catcheur aventurier, des intrigues vives et un sens de la référence qui faisait toujours mouche. Le lutteur (et ses auteurs) avait promis qu’il serait de retour dans une prochaine aventure. C’est maintenant chose faite et nous allons voir de quel bois se chauffe l’héroïque Mexicain. Cette fois-ci, direction, l’Amérique du sud pour des courses de voitures !

El Spectro - Trans-Amazonie
El Spectro contre le Crâne Noir !
En effet, Rodier et Antoine ont décidé de rendre hommage à Michel Vaillant et à l’esprit des courses automobiles de ce dernier. D’ailleurs, le pilote est présent en filigrane dans la première course et même El Spectro ne peut rien contre l’icône des pistes. Cependant, il gagne une invitation à une grande course transamazonnienne. Là, avec d’autres pilotes, il va tenter la course la plus dangereuse du moment. De plus, la nature elle-même semble se rebeller contre un pays dont El Spectro décèle vite les failles. Ainsi, il se retrouve embarqué dans une aventure qui allie écologie, course auto et personnages forts en gueule. Chaque personnage se doit d’être à la hauteur du héros et c’est un pari réussi des auteurs. Le Crâne Noir s’avèrera décevant sur la fin mais il aura quand même eu d’excellents passages à l’instar de la première étape de la course. César sera l’un des pilotes les plus attachants de ce tome. Vu le bagou et les talents de ce personnage, on a hâte de le revoir en action aux côtés du Mexicain.

El Spectro - Trans-Amazonie
"ça y est, ils sont partis ! Les Fous du volant !"
De son côté, El Spectro est toujours un véritable modèle pour la jeunesse. Professionnel envers et contre tout sans toutefois négliger le sens du devoir et de la justice, il est un héros sans peurs et sans reproches comme un « technico » se doit d’être sur un ring lorsqu’un « rudo » veut tout détruire. Visuellement, le travail est toujours impeccable. On aurait aimé voir un peu plus les talents pugilistiques d’El Spectro mais il faut reconnaître le travail de Rodier sur les décors et les bolides. Une fois de plus, la mission de notre héros est un succès et on se demande bien qui osera s’opposer à lui la prochaine fois.

A découvrir
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
Sambre
Sambre
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse