6.5/10Effleurés

/ Critique - écrit par Sylvain, le 23/01/2008
Notre verdict : 6.5/10 - Les fleurs de l'âge (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 2 réactions

Christophe est un jeune cadre propre sur lui, Fleur est la stagiaire de l'étage du dessous... Mais alors qu'il doit lui faire un sermon à propos de l'usage abusif de la photocopieuse du boulot, il l'invite à boire un verre et tout ça finit avec des galipettes... Voici le résumé des premières pages de cet album, qui commence comme une mauvaise comédie romantique pourrait finir.

Mais heureusement l'album va plus loin en nous racontant la suite de leur aventure, aventure chaotique que chacun finira d'ailleurs de son côté, sans remords ni rancoeurs. Le scénario d'Isabelle Bauthian est malgré tout un peu trop conventionnel, ce qui ne surprend pas étant donné l'idée même de l'album : nous conter une histoire qui pourrait être la nôtre. La scénariste raconte d'ailleurs peut-être sa propre histoire vu que l'héroïne a fait, comme elle, des études de biologie et semble adepte d'un mode de vie cool et tolérant (le dossier de presse parle de Isabelle Bauthian comme intéressée par les techniques orientales de relaxation).

Ce qui est dommage, c'est qu'à chaque fois que je lis un album de ce genre, je ne peux pas m'empêcher de m'ennuyer un petit peu : la vie des autres, quand elle est comme celle de tous les autres, c'est quand même pas super intéressant. Alors oui, cette histoire est plus que celle d'une romance : oui on voit les interrogations et les choix de vies de deux trentenaires différents l'un de l'autre, oui le récit est peut-être basé "sur des faits réels", oui on voit le basculement de la rebelle attitude à un conformisme sociétal de bon ton, puis les regrets que cela entraîne parfois. Mais cela reste quand même une romance comme des milliers de gens en vivent, et forcément ça manque d'un côté fantastique, mouvementé, fantasque, bref l'album ne m'a pas fait rêver.

D'un point de vue plus technique, je trouve le trait de Sylvain Limousi très particulier. Autant je trouve que cela permet de bien visualiser « l'action » via des arrières plans à peine esquissés, autant cela brouille la lecture des sentiments avec des visages trop peu expressifs a mon goût, surtout que la gestuelle est parfois un peu approximative (ou ampoulée ?). Par ailleurs les cadrages sont assez inégaux : parfois bien pensés (page 19, la scène est expressive en elle-même), parfois à côté de la plaque (page 25 par exemple, si on enlève les bulles, impossible de comprendre la tension à l'aide du dessin et de la composition).


Au final, Effleurés est un bon premier album, commis par deux artistes avec sans doute un bon potentiel, mais qui ont choisi une voie difficile. L'un en raison de son dessin original, l'autre en raison du choix de ses thèmes.

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Joe Bar Team
Joe Bar Team