7/10Duelliste - Tome 1 - Au premier sang versé...

/ Critique - écrit par plienard, le 28/09/2012
Notre verdict : 7/10 - Velayne est poète à l’épée (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Un nouvel héros voit le jour sous la plume d’Emmanuel Herzet et les crayons d’Alessio Coppola. Son nom est Antoine Velayne et c’est un duelliste, d’où le titre de la série. Il vend ses talents et ses services pour livrer des duels à l’épée dans la France de Louis XIV. Antoine est ce qu’on appelle une fine lame, épaulé par Masao, une sorte de père spirituel du pays du Soleil levant.


Elle souffre, n'allez pas croire autre chose !.
Ce premier tome a un double rôle, celui de présenter les personnages et leurs caractéristiques et de mettre en place l’intrigue qui devrait nous emmener sur plusieurs albums. On a donc Antoine Velayne dont on découvre, dès les premières pages, la naissance mouvementée et Masao son protecteur japonais et samouraï. Volontiers chambreur quand l’autre est plus sérieux, les deux sont liés par une sorte de pacte de sang que je vous laisse découvrir tant il est original et émouvant. Et si le titre de ce premier album, Au premier sang versé, prend alors tout son sens, on peut l’attribuer aussi à l’univers du duel à l’épée. En sus de ces deux personnages, une mystérieuse jeune femme semble aussi avoir de l’importance, Dona Inès Scorfa, sorte de Milady de Winter sortie du roman d’Alexandre Dumas, les trois mousquetaires. Le parallèle avec ce roman n’est d’ailleurs pas le seul. Les combats à l’épée, l’esprit chevaleresque du héros, on pourrait même dire son côté gascon (chambreur, gouailleur, charismatique et beau gosse), le complot contre le roi ( ? pas encore très clair dans l’album), les ponts sont nombreux. Les différences, et pas des moindres, avec le livre viendront de l’époque – Louis XIII contre Louis XIV ici – et de Masao qui apporte une touche orientale et exotique, mais il y a aussi une touche fantastique et scientifique qui semble ressortir du complot.

Comme vous pouvez vous en rendre compte, le sujet et les personnages semblent prometteurs. On a en tout cas un premier à-priori positif avec le retour du genre cape et épée chez le Lombard.


DR.

A découvrir
Caste des Méta-Barons (La)
Caste des Méta-Barons (La)
Sambre
Sambre
V pour Vendetta
V pour Vendetta