7/10Les Druides - Tome 2 - Is La Blanche

/ Critique - écrit par Rick J., le 02/11/2006
Notre verdict : 7/10 - Potion Magique Light (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Au final le second tome des Druides se laisse lire sans déplaisir, on découvre une époque et une culture encore peu exploitées en bande dessinée. Dommage que le récit soit relégué au second plan et avance au ralenti.

La collection Soleil Celtic que dirige Jean-Luc Istin a encore une ligne éditoriale peu définie, oscillant entre les légendes bretonnes, les contes féériques et récits nordiques. Mais dans le cas des Druides au moins on sait à quoi s'en tenir, la thématique Celtique étant vraiment évidente. La série étant scénarisée par le patron en personne c'est donc un bon indicateur de la direction que tend à prendre le label.


Au Vème siècle, l'ordre des Druides est de plus en plus menacé par l'incursion en Bretagne du clergé. Des meurtres sanglants poussent Gwenc'hlan, l'un des derniers druides, et son apprenti Taran à enquêter en Armorique. Leur quête de vérité passera par la somptueuse ville d'Is, menée d'une main de fer par la sublime et rebelle Dahud. C'est en ses murs qu'un complot commencera à être dévoilé par Gwenc'hlan.

L'éditeur qualifie Les Druides de « thriller alto-médiéval ». Derrière cette appellation un peu pompeuse se cache un récit d'enquête sur fond de conspiration et de culture Celte. Car Istin n'est pas seul aux commandes puisqu'il fait équipe avec Thierry Jigourel, journaliste spécialisé sur la Bretagne. Une association qui permet de truffer la série de références et vocabulaire propres a l'époque, preuve d'un grand travail de documentation. Malheureusement le rythme est trop lent, les personnages conversent à grand renfort de tirades pédantes sans que le récit ne progresse réellement. L'album se termine d'ailleurs précisément au moment où il allait enfin se passer quelque chose. En prenant en compte le fait que c'est déjà le second volume la frustration n'en est que plus grande. On se serait par exemple volontiers passé de la scène de sexe totalement gratuite pour utiliser ces pages plus intelligemment.


Heureusement qu'il y a de quoi se rattraper au niveau des dessins. Car Lamontagne ne travaille pas à l'économie et se permet des envolées graphiques de toute beauté. La double-page représentant l'arrivée dans la ville d'If, clou du spectacle et moment clef de l'intrigue, est époustouflante. La mise en couleur donne une réelle épaisseur aux personnages, enrichit les décors et réhausse du même coup tout le travail de dessin. Un vrai plaisir pour les yeux.

Au final le second tome des Druides se laisse lire sans déplaisir, on découvre une époque et une culture encore peu exploitées en bande dessinée. Dommage que le récit soit relégué au second plan et avance au ralenti. On se rabattra alors sur les époustouflantes planches de Lamontagne, qui justifient à elle seule si ce n'est l'achat au moins la lecture de cette série. En espérant que l'histoire saura tenir ses promesses annoncées en fin de volume pour le troisième round.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Caste des Méta-Barons (La)
Caste des Méta-Barons (La)
Sambre
Sambre