5/10Dragonseed - Tome 2 - L'étreinte du griffon

/ Critique - écrit par iscarioth, le 01/04/2007
Notre verdict : 5/10 - Dragon sad (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

On perd de plus en plus espoir de constater une embellie du côté de cette nouvelle série des Humanos. On attendait quelque chose de moins superficiel et juvénile de la part de cette maison...

Rappelez-vous Dragonseed, nous vous en avions parlé l'an dernier, à peu près à la même époque de l'année. Une série HF décevante par sa banalité, qu'on aurait cru estampillée Soleil.

L'impression de similitude avec la production HF humoristique de chez Soleil s'accentue au regard de la couverture de ce second tome. La couverture du premier album nous proposait une image plus solennelle et épaisse. Celle du second tome, plus guillerette, fait l'effet d'une série pour enfant (le visage joueur d'Adam)... Si la couverture évolue, le contenu même reste dans la continuité du premier opus. On croit percevoir une embellie, avec un scénario qui dans les premières pages s'ancre plus dans l'héroïc fantasy terre à terre et décapante (armée de nains oblige). Quelques péripéties et passages humoristiques bien vus (nains obligent, bis repetita), puis l'on replonge dans le capharnaüm. Vers le premier tiers de l'album, Dragonseed nous redonne l'impression du premier volet par un surplus de mysticisme sans véritable intérêt ni répercussion scénaristique. Le récit s'embourbe dans des dialogues difficiles à suivre, plombant l'action sans se rattraper par une quelconque psychologie ou poésie. On nous refait le coup de l'armée de guerriers envoûté par le chant des sirènes. Le dessin est toujours aussi stéréotypé, dans la mouvance HF Soleil actuelle, avec des corps bodybuildés, des poitrines généreuses et des gueules impeccablement taillées. On relève quelques erreurs (la main, page 31, vignette 1) et l'on s'agace de la fausse pudeur des auteurs (les cache-sexes à répétition). Côté bestiaire, rien de bien folichon non plus. On nous dessine des orcs, des ogres et des dragons sans jamais les réinventer...


On perd de plus en plus espoir de constater une embellie du côté de cette nouvelle série des Humanos. On attendait quelque chose de moins superficiel et juvénile de la part de cette maison...

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Sambre
Sambre