6/10Dracula l'immortel - Tome 3

/ Critique - écrit par plienard, le 31/10/2012
Notre verdict : 6/10 - De vampire en pire (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

En ce jour de 31 Octobre 2012, Casterman a la bonne idée de fêter Halloween à sa manière. Il ne peut pas être une coïncidence, en effet, que le troisième album de Dracula l’immortel sorte en ce jour de fête. L’adaptation du roman de Dacre Stoker (l’arrière-petit-neveu de Bram Stoker) et Ian Holt prend ici fin avec ce dernier tome par Michel Dufranne et Piotr Kowalski.


DR.
L’instant n’est plus aux explications et à l’identification des personnages. C’est l’heure de l’affrontement entre Dracula, Van Helsing ou encore la comtesse Balthony. Quincey Harker va enfin savoir ce qui relit tous ces personnages monstrueux et quel est son rôle et celui de sa mère là-dedans.

Extrêmement expressif et assez austère dans son trait, Piotr Kowalski se régale à opposer vampires et autres Dracula. C’est l’occasion d’affrontements sanglants où c’est le sang noir ( ?) qui coule à flot. Cette couleur donne bien-sûr une noirceur supplémentaire au récit mais moins de flamboyance aux scènes. Et s'il y a moins de bla-bla et plus d’actions, ce serait beaucoup dire que la série vaut le détour.

Les fans du comte aux dents longues seront sans doute intéressés et ils trouveront un final enlevé et palpitant. Pour les autres, il aura fallu attendre le troisième album pour vraiment comprendre les tenants et les aboutissants de l’intrigue. C’est un peu long.


DR.

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Joe Bar Team
Joe Bar Team