6.5/10Djinn - Tome 9 - Le roi Gorille

/ Critique - écrit par riffhifi, le 25/06/2009
Notre verdict : 6.5/10 - King Kong (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Fin du deuxième cycle pour la saga de Jean Dufaux et Ana Mirallès : Jade et Kim Nelson se croisent fugitivement, mais gare au gorille !

Après les Fièvres de décembre dernier, Jean Dufaux et Ana Mirallès mettent un point final au cycle africain de Djinn, avec cette cinquième partie très attendue. Si attendue d'ailleurs, que Dargaud n'hésite pas à en proposer trois éditions distinctes, sous trois couvertures différentes : la version simple, la version au "tirage limité" et la version au "tirage super-limité".

Jade dore
Jade dore
Après avoir alterné les albums consacrés à Jade et à Kim Nelson, les auteurs annonçaient que cet album était celui de la rencontre, malgré les années qui les séparent. En réalité, les deux femmes ne se croisent que le temps d'une page, restant chacune sur un rivage opposé d'un fleuve qui pourrait être celui du Temps. A y bien regarder, cet album supposé faire une place égale aux deux héroïnes consacre bien moins de pages à Jade que le tome 8... qui était consacré à Kim ! Mais qu'importe cette bizarrerie, la conclusion du récit est tout ce qui compte pour le lecteur embarqué depuis longtemps dans cette histoire de perles noires et de magie.

On note  dans ce final une baisse d'intensité assez étonnante, qui résulte peut-être simplement de la comparaison avec le tome précédent, rempli d'une dose considérable de sensualité, de bruit et de fureur. Les tons sont plus clairs et colorés, car comme le déclare directement Ana Mirallès, ils reflètent l'optimisme de La mélodie de Kim Nelson
La mélodie de Kim Nelson
cette clôture de cycle. Difficile néanmoins de se satisfaire des dernières pages, expédiant l'intrigue de Kim Nelson avec trop de précipitation, comme si la place était venue à manquer. Celle de Jade, avec ses quinze malheureuses pages, s'avère contre toute attente plus aboutie, conservant le parfum envoûtant qu'elle a toujours eu, pimenté cette fois de la présence d'un roi gorille, créature grotesque avec qui la Djinn doit pactiser. Une semi-déception, donc, mais rien de suffisant pour affecter les ventes de cette série à succès, qui parvient à ne jamais se départir de son mystère ni sombrer dans les ficelles de certaines de ses consoeurs trop commerciales.

Après l'empire Ottoman et l'Afrique, Jean Dufaux annonce que le troisième cycle de Djinn se situera en Inde. Rendez-vous au tome 10...

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I