8/10Corps de pierre

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 18/08/2010
Notre verdict : 8/10 - D'une pierre, deux coups ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Tom Dare était un homme "normal" qui du jour au lendemain se découvre une maladie atypique : il se change en pierre. Débute alors un superbe récit dans lequel se mêlent enquête, émotions et graphismes justes. Un bel album avec le dessinateur de The Walking Dead.

Corps de pierre est un récit intéressant. Que ce soit le scénariste Casey ou le dessinateur Adlard, les deux hommes sont loin de leur terrain de jeux. En effet, on se rappelle de Casey sur Wild C.A.T.S. ou sur les X-Men. Dans ses ouvrages, il aimait décortiquer les super-héros et travailler sur l'humain. Néanmoins, le récit conservait sa part d'action et de super-héroïsme. Adlard, de son côté, est le fameux dessinateur derrière The Walking Dead. Kirkman lui donne l'occasion de croquer les esprits humains. Cette opportunité, il l'a saisie pour le faire au sens propre comme au sens figuré. Nos deux artistes vont donc exprimer pleinement leurs envies de dépeindre les consciences humaines dans un récit proche de la réalité. Cet ouvrage conservera tout de même sa part de fantastique comme nous le découvrirons.

Tom (à droite) ne voit pas le vie en rose...
Tom (à droite) ne voit pas la vie en rose...
Le dessin est la première chose que nous découvrons en ouvrant cet album. Au premier coup d'œil, on reconnaît le style de Adlard. Le dessin tout en crayonné est efficace. Il y placera des touches de gris au fur et à mesure de l'histoire. Adlard, comme à son habitude, croque les personnages avec une précision chirurgicale. Les émotions, les doutes et les peurs se lisent aisément sur les personnages. Ces derniers sont d'ailleurs charismatiques et attachants. Le héros n'est pas un personnage très sympathique de prime abord mais il dégage une aura et un amour de la musique qui sont communicatifs. Ce héros (Tom Dare) est somme toute : humain ! Il aime boire un verre entre pote, il a une maîtresse qui est enceinte de lui et il continue d'aimer son ex-femme. Son meilleur ami est du genre malin, loyal et il sait pointer ce qui cloche chez son pote. Du côté du médecin, nous avons affaire au brave type intègre qui tombe sur une affaire qui le dépasse.

Pierre qui roule...
Pierre qui roule...
En effet, l'intrigue n'est pas tellement banale tout en gardant un aspect presque crédible. Notre héros est un homme ordinaire avec ses soucis et ses désirs. Un jour, il s'aperçoit qu'il ne peut plus bouger l'un de ses doigts. Ce dernier semble s'être changé en pierre. Intrigué mais non inquiet, il continue sa petite vie. Lorsque son mal va commencer à s'étendre et qu'il va faire des malaises, l'inquiétude va le gagner. Le diagnostique est alors inattendu : il se change en pierre. Ainsi, en plus d'un blocage articulaire, son corps devient littéralement un minéral. Son poids ne cesse d'augmenter et son corps de durcir. Une course contre la montre débute. Le lecteur sera ainsi lancé en pleine enquête médicale et mise à part une scène, notre malade n'accomplira aucun miracle particulier. Toute l'intelligence du récit sera dans la façon d'orchestrer cette recherche et ses conséquences. Au fur et à mesure de l'album, les émotions seront de plus en plus vives pour chaque protagonistes. L'auteur et le dessinateur sont donc en parfaite harmonie pour retranscrire une histoire toute en émotion.

Corps de pierre est donc un récit intelligent qui offre une étude du genre humain à travers un cas atypique. Le graphisme, toujours au diapason avec l'intrigue, nous offre toute l'étendue du talent d'Adlard. Ainsi, si l'action n'est pas au centre des débats, l'émotion de cet album s'y substitue parfaitement.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
Joe Bar Team
Joe Bar Team