8/10Confessions d'une glitter addict

/ Critique - écrit par plienard, le 16/07/2012
Notre verdict : 8/10 - J’ai a-doré (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Un album  avec une couverture dorée agrémentée d’un titre en noir et blanc avec paillettes, ce n’est pas vraiment le genre d'ouvrage qui m’attire. C'est le cas de Confessions d'une Glitter addict, et pour tout dire, je trouve la couverture un peu moche. Mais le nom de Diglee (Maureen Wingrove) m’invite à l’empathie et je passe outre mon « dégoût » (c ‘est un peu fort) pour lire le nouvel album d’une des stars du moment de la BD girly.


DR.
Si Autobiographie d’une fille gaga était de bonne facture, Diglee nous régale une fois de plus de sa verve, de son humour, de son auto dérision. La jeune femme est sans concession pour elle-même. Son amour pour le doré (d’où la couverture), des paillettes (d’où le titre), du glitter, en fait de tout ce qui brille, sert d’introduction à cet album qui, on le sent un  peu, sert lui-même d’auto-psychanalyse.

Diglee aime se mettre en scène pour se ridiculiser, pour raconter ses hontes (en toute drôlerie), ses amis, sa famille, ses passions, son fanatisme ... La jeune femme est drôle (dans ses bouquins en tout cas, je n’ai pas le plaisir de la connaître personnellement) et se fend d’une déclaration d’amour pour Julien .. Doré (bien sûr). Et s’il m’a fallu lire à deux fois le gag des racines du mal pour le comprendre, c’est parce que je ne suis pas une fille (et ancien blond !).

Alors, je le redis, la couverture est moche, mais elle cache un trésor d’humour. Et ça suffit largement.

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Joe Bar Team
Joe Bar Team