Comicschool #19 : la coquetterie super-héroïque

/ Article - écrit par riffhifi, le 16/11/2009

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 17 réactions

Le collant, la cape, les bottes moulantes... autant d'éléments indissociables du look "super-héroïque", ancrés dans une tradition qui date des années 30 mais n'a pas réellement évolué à ce jour. Pourtant, bon nombre de personnages ont changé d'uniforme au fil du temps, sans pour autant le moderniser fondamentalement. Défilé :

Certains commencent leur carrière sous une couleur, puis passent à une autre sans changer la coupe du costume. Il en va ainsi de Daredevil, d'abord jaune avant d'opter pour un rouge plus "diabolique", en accord avec son nom (de toute façon il est aveugle, alors les coloris...). Quicksilver, quant à lui, troque le vert de ses débuts contre un joli bleu pâle à partir du moment où il quitte les Mauvais Mutants pour rejoindre les Vengeurs. Spider-man passe du bicolore rouge-bleu à un costume noir assez classe, qui s'avère être un parasite extraterrestre destiné à devenir Venom ; retour au rouge-bleu, jusqu'à la période Civil War qui le voit enfiler brièvement une combinaison rouge et or au design inédit, conçue par Stark Enterprises.

Parfois, le changement de costume est motivé par une nouvelle identité. Hank Pym est un spécialiste du sujet : d'abord appelé Ant-Man grâce à sa faculté de miniaturisation, il devient par la suite Giant-Man (qui peut le moins peut le plus, dans son cas), puis Goliath (nouveau costume, même pouvoir) ; jamais à court de surnoms, il endossa ensuite l'identité de Yellowjacket (Pourpoint Jaune), avant de laisser tomber tous ses costumes pour être simplement Hank Pym. Chez Batman, le jeune Dick Grayson troque en grandissant les couleurs de Robin contre le costume nocturne de Nightwing ; son mentor n'a jamais changé de nom, mais a pris soin de faire constamment évoluer sa garde-robe pour être à la pointe de la technologie et de la tendance, de la même manière que Tony Stark avec l'armure d'Iron Man. Quant au Fauve, il s'est vu forcer d'adapter ses habitudes vestimentaires à sa nouvelle apparence lorsque de longs poils bleus se mirent à pousser sur son corps : il abandonna les couleurs des X-men pour ne garder qu'un simple slip - depuis, il a décidé de réintégrer un costume complet pour paraître plus digne, quitte à ce que ça gratte.

Chez les X-men, on note d'ailleurs une forte propension au changement de couleurs et de nom : Jean Grey s'est appelée Strange Girl, Marvel Girl, Phoenix et Red, tout en alternant le bleu, le vert et le rouge autour d'une immuable base de jaune. Cyclope a temporairement enlevé le jaune de son costume, puis a abandonné sa cagoule pour libérer ses cheveux, et a finalement décidé de retourner plus ou moins à la tenue des origines. Malicia (Rogue) a changé plusieurs fois d'apparence, jusqu'à exhiber des tatouages au début des années 2000. Wolverine a subtilement progressé du jaune clean de ses débuts à la tenue grunge en charpie, en passant par une période "jaune et marron" aux tons très automnaux. Quant à Angel, il a été masqué, démasqué, en rouge et blanc, en jaune et bleu, en blanc et bleu, en jaune-rouge-bleu, en rose et bleu, en noir et jaune... non content de changer de fringues, il a également changé la couleur de sa peau et la consistance de ses ailes !

Luke Cage dit Power Man, créé en pleine blaxploitation avec une coupe afro et une chemise ouverte typiquement années 70, s'est vu forcé de s'adapter à son époque : ses poils ont migré du crâne vers le menton, et sa tenue s'est faite plus sobre.

Enfin, quelques personnages mettent un soin particulier à garder le même costume depuis des décennies, prenant garde à le laver et à le repasser : contre toute attente, Hulk est de ceux-là, avec son pantalon violet savamment déchiré depuis le début des années 60. Mais pour varier les plaisirs, il change la couleur de sa peau. Un peu comme la Vision, androïde multicolore qui finit par opter pour la blancheur totale, comme s'il avait été victime des voleurs de couleurs de la vieille pub Kodak. L'essentiel après tout, c'est d'être satisfait de son image dans le miroir.


Merci une nouvelle fois à Canette Ultra, dont la contribution est précieuse et qui a eu l'idée de ce comicschool-ci.

A découvrir
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6