Comicschool #13 : ils sont fast & furious

/ Article - écrit par riffhifi, le 14/05/2009

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 13 réactions

Parmi les capacités attribuées aux super-héros, une des plus populaires (avec la force et la capacité de voler) est la rapidité. Si le coureur surnaturel est présent très tôt dans la littérature populaire, comme par exemple dans les aventures du baron Münchausen, il fait son entrée dans le monde des comics avec deux des premiers personnages créés chez DC : Superman en 1938 et surtout The Flash en 1940. Si le premier est rapide "entre autres" (on dit de lui qu'il est "faster than a speeding bullet"), Flash est défini exclusivement par sa super-vélocité. Ce qui soulèvera l'éternelle interrogation chez les lecteurs et les auteurs de DC Comics : qui, de Superman ou de Flash, est le plus rapide ? Ce qui d'une part est aussi passionnant que de se demander qui est plus fort, du rhinocéros ou de l'hippopotame, et d'autre part se heurte à la multiplicité des individus appelés Flash au cours du temps. Car si Sup' a toujours été Clark Kent, l'homme au collant Flash et Quicksilver font la course. Ils ne savent rien faire d'autre.
Flash et Quicksilver font la course.
Ils ne savent rien faire d'autre.
rouge a été successivement Jay Garrick (avec un petit casque ailé très seyant qui le faisait ressembler à Hermès), Barry Allen (qui reste le plus populaire, en partie grâce à la série TV de 1990), Wally West et Bart Allen.

Lorsque Marvel se met à occuper le terrain du super-héroïsme dans les années 60, il leur semble logique de doter leur catalogue d'un personnage équivalent à Flash. Ce sera Quicksilver (Pietro Django Maximoff, le fils de Magneto), d'abord introduit comme un "Mauvais Mutant" dans l'équipe de son papa avant de devenir un Vengeur en compagnie de sa soeur Wanda, la Sorcière Rouge. De nombreuses années plus tard, un nouveau coureur appelé Super Sabre (Martin Fletcher) occupera les rangs des bad guys, et fera un émule en 2000 appelé Sabre. Chez les Canadiens de la Division Alpha, on rencontre en 1979 les jumeaux Vega et Aurora (Jean-Paul et Jeanne-Marie Baubier). Le premier présente surtout l'intérêt d'être le premier personnage homosexuel de l'univers super-héroïque "mainstream", ce qu'il révèle en 1992 aux lecteurs ébahis ; John Byrne a cependant avoué que le personnage était conçu comme gay dès 1983, et que les auteurs n'avaient simplement pas eu le droit de l'expliciter dans les pages des comics.

Du côté des univers parallèles de Marvel, on peut également citer le Whizzer de l'Escadron Suprême (appelé Stanley Stewart) : la plupart des personnages principaux étant des caricatures des super-héros DC, on peut le raccorder sans peine à Flash, la couleur rouge étant troquée ici pour le jaune.


Comicschool

#4 : Rick Jones, l'éternel second couteau
#8 : pourquoi sont-ils aussi méchants ?
#9 : 2099 #10 : les héros ne meurent jamais #11 : Summers in the city #12 : Au Chili, on lit Condorito

A découvrir
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre