8.5/10Colby, l'intégrale

/ Critique - écrit par plienard, le 19/07/2011
Notre verdict : 8.5/10 - La bande des Michel (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

La dernière série de Greg, associé à Michel Blanc-Dumont le dessinateur de La jeunesse de Blueberry, est réunie dans une intégrale à ne pas manquer. Venez donc prendre une tranche d’American way of life réaliste.

Les éditions Dargaud sortent l’intégrale des aventures de l’agence Blue Sky, un triptyque paru entre 1991 et 1997.

Colby, l'intégrale
DR.
Altitude moins trente (1991)

C’est la quille pour Phil Colby et ses deux amis Willy Warsow et Corey Delaney dit « Taxi ». Tous les trois, ils ont décidés de monter une agence de détectives privés. Et le colonel Masterson va leur offrir leur première enquête : retrouver son frère qui ne donne plus de nouvelles ! Phil partira en éclaireur, libéré plus tôt de ses obligations militaires.

Riche, dense, enlevé, les termes élogieux peuvent être multiples pour cette première histoire de la série Colby, scénarisée par Greg (sa dernière série) et dessinée par Blanc-Dumont, Michel de son prénom (Jonathan Cartland). Le trait de ce dernier reste très réaliste et est un avant-goût de ce qu’il nous proposera sur la jeunesse de Blueberry.

Le soleil est mort deux fois (1993)

Dans la seconde aventure, les temps sont durs pour le trio de détectives. Trois clients en tout et pour tout (un mari jaloux, un garagiste et un épicier soupçonneux), cela fait peu pour faire marcher une affaire. Tout ce qui se présentera sera donc bon à prendre. Mais est-ce que travailler pour un japonais, cela leur sera-t-il possible ?

Ce qui frappe dans cette deuxième aventure, c’est la richesse du scénario et la facilité déconcertante avec laquelle tout s’enchaîne. Histoire la plus longue de l’intégrale (10 pages de plus), il faut bien cela pour raconter tous les événements qui s’y déroulent.

Colby, l'intégrale
DR.
Bombardier pour Mexico (1997)

Tout à changer dans l’agence Blue Sky qui a maintenant besoin d’un comptable. Mais le plus important n’est pas là. Le général Masterson arrive par le prochain train avec un nouveau contrat à leur proposer pour un film se déroulant près de la frontière mexicaine. Mais la joie va vite faire place à la colère quand un inconnu va venir abattre leur ami sous leurs yeux.

Troisième et dernière histoire, Greg réussit à mettre ses personnages dans une nouvelle situation qui met en valeur leur intelligence. On se prend d’ailleurs au jeu et on se félicite intérieurement d’avoir compris ce qu’il se tramait en même temps que Colby.

 

Colby, l'intégrale
La couverture de l'intégrale.
La série Colby se décline en seulement trois albums. Michel Greg (Achille Talon, Olivier Rameau, Comanche ...) entame une collaboration avec M. Blanc-Dumont alors qu’il est déjà malade (ce qui l’empêche de dessiner Achille Talon) pour ce qui est une des meilleures bandes dessinées qui puisse exister. Ils décrivent avec justesse l’Amérique de l’après-guerre, loin des pensifs de l’American way of life. Le trait de Blanc-Dumont, avec ses hachures pour simuler les physiques et les ombres, donnent à l’ensemble une véracité et une dureté qui correspondent à l’atmosphère des histoires. Mâchoires carrées, physiques impressionnants, gueules cassées pour certains, le dessin de M. Blanc-Dumont ne se résument pas aux personnages. Les décors sont aussi particulièrement réussis et nous mettent dans l’ambiance. Et que dire des scénarii de Greg ! Rarement on en aura eu d’aussi dense et d’aussi bonnes qualités.

L’intégrale est l’occasion de (re-)découvrir les trois aventures de Colby et d’avoir des regrets supplémentaires quant à la disparition de Greg (29 octobre 1999). Plus qu’un simple recueil de trois albums, elle est agrémentée, à chaque début d’histoire, des couvertures des albums sans texte et titre et à la fin, d’un petit dossier avec une interview de Mr M. Blanc-Dumont ainsi que d’un mini-dossier sur la série.

A découvrir
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)