6.5/10Clifton - Intégrales de janvier et mars

/ Critique - écrit par plienard, le 14/04/2011
Notre verdict : 6.5/10 - Un agent très spécial (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Le colonel Clifton est célèbre dans tout le Royaume-uni pour son pouvoir de déduction. Il fait trembler les voleurs qui n’osent pas se mesurer à lui. Sauf quelques-uns qui finissent toujours par mettre un genou à terre.

Janvier 2011 et mars 2011 ont vu la réapparition des aventures d’un agent pas comme les autres. Deux intégrales qui regroupent les albums de Clifton, ex-colonel de la RAF, doté d’un pouvoir de déduction qui ferait pâlir de jalousie Sherlock Holmes.
Intégrale 1.
Dans la première intégrale, vous y trouverez les trois premiers épisodes de Raymond Macherot, Les enquêtes du colonel Clifton, Clifton à New York et Clifton et les espions. R Macherot est donc le créateur et laissera les droits au Lombard en quittant la maison d’édition pour Dupuis. Une quatrième aventure, les lutins diaboliques par Greg et Jo-el Azara marque une première étape dans la série. En effet, sans changer le style graphique - on ne voit pas de différence dans le dessin – l’histoire sera moins infantile et le personnage un peu plus posé. Si dans les trois premières aventures, Clifton tombe un peu à chaque fois par hasard sur les méchants de l’histoire, dans les lutins diaboliques on fait, cette fois, appel à lui.

 

 

 

Le changement sera encore plus marquant dans la seconde intégrale. Toujours quatre aventures
Intégrale 2.
Le voleur qui rit, Alias lord X, Sir Jason et Ce cher Wilkinson – mais le dessin est cette fois signé Turk sur des scénarii de Greg puis de De Groot pour le premier et de De Groot pour les trois autres. Comme sur la précédente reprise, le dessin reste égal à lui-même, dans la tradition franco-belge. Et bien malin celui capable de dire que le dessinateur a changé. Les scénarii, par contre, gagnent encore en profondeur et intérêt. Le style burlesque, fantasque et quelquefois absurde est toujours présent depuis le début, mais cette fois le personnage de Clifton est un peu plus épais, sentiment renforcé par des personnages récurrents secondaires comme miss Carmadgeon, la servante, qui prend aussi de la consistance.

 

 

On a là deux  belles intégrales avec des couvertures rappelant le côté très britannique de ce héros et avec un dossier signé Jacques Pessis. L’ensemble de la série sera regroupée en six intégrales.


DR.

A découvrir
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
V pour Vendetta
V pour Vendetta