8/10La cinquième intégrale des Petits Hommes

/ Critique - écrit par plienard, le 28/07/2013
Notre verdict : 8/10 - Petits hommes deviennent grands (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

La cinquième intégrale des petits hommes est disponible depuis le mois de juin 2013 et traite des aventures entre 1979 et 1982.

Cette cinquième intégrale consacrée à la série les petits hommes nous dévoilent quatre aventures parues entre 1979 et 1982 dans le journal de Spirou ainsi que deux histoires inédites en albums, les locataires de Noël et l’enlèvement de Sabine.


DR.
Si les intégrales Dupuis sont toujours bien faites avec leur dossier ‘historique’ qui éclaire sur la genèse des histoires ou sur le contexte de l’époque, celles consacrées aux petits hommes ne bénéficient pas forcément de ce traitement de faveur. Commençant par une interview de Léonardo Vittorio, le coloriste des petits hommes et de nombreuses autres séries Dupuis, ainsi qu’un article du journal Télémoustique paru en février 1982 consacré à Seron, voilà l’ensemble du dossier. S’il est intéressant tout de même de le lire, on ne sent pas une réelle recherche éditoriale et cela déçoit un peu.

Heureusement les quatre albums réunis ici font oublier cette petite déception. En effet, toutes les histoires se suivent et ont un lien. C’est un peu comme si vous aviez plusieurs épisodes de votre série télévisée préférée à la suite. Si les deux histoires consacrées aux petits hommes ‘médiévaux’ (album n° 11) sont gentilles, les trois qui suivent sont exaltantes. On découvre un vrai ‘petit’ méchant, le duc de la Fourrière. Ensuite, le mélange de technologie futuriste et d’univers préhistorique est un curieux mélange mais savamment dosé. Au point que les inventions eslapionnaises semblent presque désuètes. Ainsi Renaud et ses amis vont mettre trois albums à contenir la Fourrière. On se dit parfois qu’ils auraient pu l’arrêter bien avant. Un coup de rayon paralysant et ‘pouf’ c’était réglé. Les auteurs tirent trop sur la corde ? Au final, on s’en fiche. On adore ça et on regrette déjà qu’il n’y ait que trois aventures sur ce thème. Mais qui sait ce que nous réserve la prochaine intégrale ?

 

 

Dans les griffes du seigneur (Journal de Spirou de Février 1979 à Mars 1979, album n°11 en 1981)


DR.

Renaud et Lapoutre partent faire de l’escalade jusqu’à un château abandonné. Si l’ascension n’est pas dénuée de risques (les oiseaux), la vision de là-haut est magnifique. Mais lorsqu’ils s’aventurent à l’intérieur du château, ils ont l’étrange impression d’être observés. c’est lorsqu’ils reçoivent les premières flèches qu’ils n’ont plus de doutes. Ils ont été repérés !

 

Les rats d’étables (Journal de Spirou d’Aout 1979 à Septembre 1979, album n°11 en 1981)

C’est la suite de la première histoire. Renaud repart au château, retrouver les amis qu’il s’y est fait. Ceux-ci ont disparu ! Le château étant dans une fumée monstre, il les retrouve à l’étable. Ses amis veulent sauver les quelques bêtes qu’ils leur restent. En effet, un peu plus d’animaux meurent chaque jour sans réelles explications.

  

Le guêpier (Journal de Spirou de Mars 1980 à Mai 1980, album n°12 en 1981)


DR.

Les joyeux célibataires pilotes d’aviation se réunissent chaque année pour un pique-nique. Cette année, Renaud n’y sera pas, une jeune dame ayant besoin de ses services. Une douzaine de pilotes partent alors jusqu’au bois des pendus et n’en reviendront pas. On les retrouvera plus tard, faisant la une de l’actualité des grands : ils cambriolent des banques et des bijouteries.

 

Les prisonniers du temps (Journal de Spirou d’avril 1981 à Juin 1981, album n°13 en 1982)


DR.

Le duc de la Fourrière est venu menacer Renaud directement chez lui. Il projette de prendre le contrôle d’Eslapion II. Renaud ne va pas le laisser mais le mini-dictateur s’échappe dans une vallée tout à fait inconnue. Elle semble avoir connu aussi les conséquences d’une météorite qui rapetisse tout (c’est pour cela que les eslapionnais sont des petits hommes !) mais à l’époque préhistorique. Et Renaud n’est pas au bout de ses surprises.

 


DR.

Petits-hommes et homme-singes (Journal de Spirou de Février 1982 à Avril 1982, album n°14 en 1983)

Pendant que Renaud explore la forêt des dinosaures, accompagné de l’élégante Cédille, de Dimanche et d’une équipe de scientifiques, le duc de la Fourrière envahit Eslapion II avec ses hommes-singes. Lapoutre arrive cependant à se sauver et  prévenir Renaud. Une terrible opposition va alors s’engager.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse