7/10La Cible - Tome 1 - Désert Rouge

/ Critique - écrit par Amiral, le 01/11/2007
Notre verdict : 7/10 - Un concept fiable (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

La Cible n'est pas un thriller révolutionnaire mais ne fait pas d'ombre malhonnête aux lecteurs qui se risqueraient à entreprendre sa lecture.

Dans la famille des thrillers mystiques, je demande La Cible. La Cible propose une intrigue à la sauce américaine. Alex Dopek est un homme traqué pour son pouvoir mystérieux de régénération. Suite à un braquage qui a mal tourné, de nombreux morts sont décomptés dans une station service. Seul Alex Dopek en ressort vivant. Les autorités le récupèrent, alertés du fait de son conditionnement, les laboratoires pharmaceutiques parviennent à localiser Alex et vont le traquer pour tenter de récolter son code génétique hors normes.

Le jeu et le tempérament des personnages demeurent crédibles. Les dialogues sont réalistes même si les personnages semblent ne pas sortir des sentiers battus des intrigues américaines. Vous avez toujours le héros pourchassé, l'improbable allié indien, et des fachos de capitalistes de l'industrie du médicament prêt à tout pour se faire de l'argent sur le dos des innocents. Cela n'empêche pas La Cible de proposer une chasse à l'homme dont on recherche avec intérêt le dénouement. Pour résumer, La Cible ne manque pas de respect face à son lectorat.
Niveau dessins, nous sommes gâtés. La Cible suit le cheminement classique du thriller au style réaliste. Le dessin n'est pas pour autant déshumanisé au niveau de la gestuelle et des expressions, bien au contraire : la fluidité du mouvement semble naturelle sous la main de Rocco. L'auteur n'hésite pas non plus à soigner son travail au niveau des décors et de leur présentation. Les plans-séquences mêlent aspects cinématographiques (pour les scènes d'actions) et méthodes plus conventionnelles lorsqu'apparaissent les scènes de dialogue (dont la technicité est plus en rapport avec la bande dessinée). Au final, Rocco nous offre généreusement une narration excellemment illustrée tenant la route. Une performance plutôt réussie donc.

La Cible n'est pas un thriller révolutionnaire mais ne fait pas d'ombre malhonnête aux lecteurs qui se risqueraient à entreprendre sa lecture. Un bon moment à passer, sans aucun doute.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse