4.5/10Chroniques du Monde Emergé - Tome 2 - ça coule à pic !

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 07/10/2011
Notre verdict : 4.5/10 - Un monde submergé ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Les nouvelles aventures de Nihal, ça sonne bien, ça donne envie mais la pauvre demi-elfe nous livre fort peu d'action et l'intérêt principal de ce tome sera de regarder les superbes graphismes réalisés par le duo d'artiste chargé du dessin.

Les Chroniques du monde émergé sont une trilogie écrite par Licia Troisi. Dans un monde peuplé de magiciens, de chevaliers en armure et d’elfes, la jeune Nihal va affronter le terrible Tyran aux côtés du mage Sennar. Les aventures de la demi-elfe ont donné naissance également à une bande dessinée parue chez 12Bis. Au scénario nous retrouvons Recchioni qui a œuvré sur Diabolik et aux dessins, nous trouvons deux anciens étudiants en architecture : Dall’Oglio (E cube) et Gugliotta (Neogenesis). Chez Krinein, c’est sur le tome 2 que nous allons nous pencher.

Du côté de l’histoire, je m’attendais à une grande fresque où souffle le vent de l’héroïsme. J’ai donc été fort déçu tout au long de ma lecture. En effet, nous sommes en présence d’historiettes dans lesquelles les différents héros font face au Tyran. Si l’histoire de Sennar m’a intrigué quelques pages, mon intérêt s’est vite effondré. En effet, loin d’apporter quelque chose à l’œuvre originale, ce tome nous montre juste les différents protagonistes dans des luttes mentales dont l’issue ne change rien à notre vision du monde de Nihal.

Cependant, cet album recèle une énorme qualité : ses graphismes. Pour pinailler, je pourrais critiquer une case ou deux mais sur l’ensemble de l’album, rien à redire. Les traits sont fins, les couleurs harmonieuses et les couvertures superbes. Dall’Oglio et Gugliotta ont bien fait de se consacrer au dessin tant leur collaboration et leur travail est impeccable.

Malgré son dessin, ce tome ne parvient malheureusement pas à dégager une véritable valeur ajoutée. Les 56 pages racontent fort peu de choses et à près de 10 euros, seuls quelques fanatiques peuvent y trouver leur compte.


Versailles n'a qu'à bien se tenir !

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
Joe Bar Team
Joe Bar Team