7/10Centaures - Tome 1 - Crisis

/ Critique - écrit par plienard, le 18/12/2011
Notre verdict : 7/10 - L’air du temps (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Les iles Amandine sont victimes d’un coup d’état surprise. Les forces françaises sur place sont prises au dépourvu, mais rapidement une force d’intervention de met en place. Une très bonne bande dessinée d’Éric Loutte et Emmanuel Herzet, consacrée notamment aux avions, apparaît ici avec son premier tome.

Vous vous êtes peut-être rendu compte que, depuis quelques temps, des séries thématiques apparaissaient de plus en plus. La collection Calandre ou Cockpit chez Paquet avec des histoires consacrées à l’univers des voitures et des avions, voire Zéphyr éditions qui consacre la majorité de ses albums à l’aviation.
DR.
Ils ont ainsi relancé les histoires d’aviateurs que l’on avait connu avec Tanguy et Laverdure, Buck Danny ou Biggles, mais en les modernisant. Un pari éditorial gagnant et qui ne pouvait pas rester sans suite dans les grandes maisons d’éditions. C’est ainsi que Le Lombard sort ce 02 décembre 2011, un nouvel album d’Emmanuel Herzet (scénario) et d’Éric Loutte (dessin) – duo qui officie sur le spin off Alpha premières armes – nommé Centaures, une série d’aviation très actuelle.

Un coup d’état se prépare dans les îles Amandine, ancien territoire français d’Outre-mer, qui a obtenu son autodétermination depuis le début des années 1980. La base aérienne de Monia est alors attaquée et l’équipage Yann « TNT » Tregard et Malia « Starbuck » Nozeret a juste le temps de décoller avant de devoir se poser en catastrophe en territoire hostile. Le gouvernement français ne peut évidemment pas laisser faire et déploie le porte-avion Charles De Gaulle et des unités sur place. Parmi eux, le capitaine Gil « Gecko » Morgan, un ami de « TNT ».

Éric Loutte n’est plus un novice en matière de bande dessinée d’aviation. Il a notamment repris la suite (au dessin) de Francis Bergèse sur Biggles. Avec son compère Herzet, ils signent une très bonne BD, pleine d’actions et de rebondissements, mettant en scène le président de la république actuel, très ressemblant et surtout avec une qualité et une justesse palpable (la BD, pas le président !). Ils ont pour cela eu le privilège de s’immerger dans l’ambiance d’un porte-avion, le Charles de Gaulle, ainsi que trois jours dans le centre de formation des pilotes en Bretagne.
DR.
Qualité du dessin, qualité dans les dialogues avec des expressions inaccessibles au commun des mortels ne connaissant pas le jargon aéronautique, tout participe à donner un réalisme incroyable. Deux petites remarques, pourtant, insignifiante en soi, mais qu’il convient de noter. Si l’oubli de corriger une phrase incompréhensible comme « nous laisserons au le 8eme RDIMA.... », à la page 11, arrive de temps en temps, cela ne fait pas très sérieux pour une série qui se veut pointue. Ensuite, la réaction du président à la dernière case de cette page 11 concernant « la foutue maquilleuse » manque un peu de respect à la fonction du chef de l’état, même si ce dernier n’a pas toujours été très digne dans la représentation de son rôle. Si au travers de la BD, on sent un profond respect des pilotes, de l’armée et ses hommes, cette case fait un peu tâche.

Si Éric Loutte et Emmanuel Herzet participent à renouveler la BD d’aviation avec ce prometteur premier tome, les « geeks » vont aussi pouvoir prolonger leur plaisir. L’album propose en effet une douzaine de contenu multimédia exclusif par l’intermédiaire de QR codes à flasher avec son smartphone. Avis aux amateurs.


DR.

A découvrir
Joe Bar Team
Joe Bar Team
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6