8/10Mon Cauchemar et moi

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 08/07/2010
Notre verdict : 8/10 - I'm a nightmare ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Intelligent et bien amené, le voyage de ce petit garçon ne laissera pas indifférent. L'ambiance sombre ne le destine cependant pas à tout le monde. Ames sensibles s'abstenir.

Chez Manolosactis, le droit d'être publié est intimement lié au succès de la consultation sur internet ainsi que des retours qui en découlent. Mon Cauchemar et moi fait partie des élus qui ont su se faire remarquer sur le site de l'éditeur. De prime abord, on serait tenté de croire que ce récit est pour les enfants. Puis on constate très vite qu'il faut une bonne dose de maturité et de cran pour parvenir au bout de cet ouvrage sans être un peu secoué.

En effet, si le trait peut rappeler certains livres destinés au plus petits, de nombreux points vont rapidement nous confronter à une réalité moins rose bonbon. Le héros, un enfant, se met à être allonger sur un matelas de vers et il va même en vomir. De même, le destin du cerf blanc est plutôt gore. Nous ne sommes donc pas en présence d'un histoire enfantile. Plus l'histoire va se développer, plus l'univers va s'assombrir. Les détails et l'onirisme vont petit à petit céder le pas à une noirceur presque dérangeante. Son compagnon de voyage, le fameux « cauchemar » aura un rôle prépondérant dans le déroulement de l'aventure. Au début, très timide et triste, nous allons apprendre à nous attacher à lui jusqu'à la révélation finale. Cette dernière, bien qu'un peu prévisible, achève les dernières lueurs d'espoir du récit. L'auteur n'est pas là pour nous raconter quelque chose d'amusant.

Il est ici pour nous présenter le voyage d'un petit garçon dans un cauchemar si réel qu'il ne semble pas pouvoir s'y échapper. Ce genre de thème a déjà été vu mais l'apparente gentillesse du personnage principal et son courage vont nous guider  à travers ce voyage déroutant.

L'histoire est courte mais il est impossible de ne pas être sensible à son intensité. Un récit intelligent mais dont la noirceur pourrait rebuter les plus sensibles.

A découvrir
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta