5/10Cassio - Tome 4 - Le dernier sang

/ Critique - écrit par athanagor, le 14/08/2010
Notre verdict : 5/10 - Le dernier, sans (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Quatrième tome d'une série qui a su nous retenir, cet album déçoit, se révélant à la fin ne pas être le dernier d'une série, mais celui d'un cycle.

Quatrième et dernier élément d'enquête pour la belle archéologue Ornella Grazzi, centré autour du dernier suspect, cet ouvrage, à l'image du premier tome, et bien plus que les épisodes deux et trois, se pare des atours ésotériques et mystérieux qui font que Cassio n'était pas qu'un très bon médecin. Les éléments magiques, qui n'apparaissaient que de façon anecdotique dans les albums précédents, prennent ici une importance telle que l'histoire sort de l'enquête archéologique pour entrer résolument dans ce qui semble être une histoire de secte et de quête de pouvoir.

Toujours avec le même savoir-faire dans le déroulement des actions et dans l'enchaînement des intrigues entre les deux époques, les auteurs, profitant de la présentation du quatrième assassin, se centrent ici sur les origines de Cassio. Ce faisant ils appuient un peu plus sur ses étranges capacités et raffermissent l'importance des éléments surnaturels. Honorant leur contrat de départ, à savoir nous dévoiler l'identité des assassins par le biais de l'enquête menée de nos jours, ils en utilisent les éléments pour poser les bases d'une intrigue
secondaire autour du surnaturel et de sociétés secrètes cherchant aujourd'hui à en tirer profit. Ainsi, et s'il faut en croire  la note de la fin de l'album, nous aurons bientôt droit à un nouveau cycle, probablement autour du pouvoir particulier du rôle titre.

Donc, fermant le cycle construit sur la découverte du quatuor assassin, cet album a beau conclure son sujet de départ, il déçoit un peu en relançant l'intrigue dans ce qui s'annonce comme une suite tout aussi longue. Alors, comme on nous promettait une série de quatre albums qui s'auto-suffiraient, on est tout déçu de voir que les auteurs ne parviennent pas à boucler l'intégralité de leur histoire et se lancent dans un autre cycle. C'est d'autant plus frustrant que les trois premiers tomes ont tous été lu en se demandant comment ils allaient s'y prendre pour conclure tout ce bazar, interrogation qui, devant la qualité desdits albums, laissait poindre un fol espoir pour le quatrième. Et là, plouf, une pirouette et « à bientôt pour de nouvelles aventures ! ». Ainsi, ne se voyant révélé qu'une partie de l'affaire, à savoir l'identité des assassins, sans avoir eu droit aux révélations ésotériques qui englobent le tout, le lecteur reste sur sa fin, avec un peu d'agacement. De plus l'expérience nous a appris à nous méfier de ce genre de prolongation qui, sous couvert de développement, fait simplement monter une sauce qui s'avère toujours amère à la fin, car la conclusion n'est jamais aussi inventive et surprenante que l'ensemble des éléments qui y menèrent. Espérons donc que la suite de cette série ne se terminera pas, au bout de huit albums, sur un dénouement qui aurait tout aussi bien pu finir ce tome.

Mais après tout peu importe, car aujourd'hui, on se sent floué.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse