8/10Cassio - Tome 1 - Le premier assassin

/ Critique - écrit , le 17/07/2007
Notre verdict : 8/10 - Un bon début (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Une série qui s'annonce agréable à suivre.

cassio3_250
Ornella Grazzi

A peine remis de leurs émotions avec la saga très réussie du Livre de la Jungle, le couple Desberg et Reculé se laisse volontiers pousser des ailes et ose mettre en place d'autres projets où ils pourront valoriser leur alliance. Après l'Empire Colonial, Desberg nous plonge au cœur d'une Rome Antique, capricieuse pour révéler les secrets d'un homme fictif qui aura joué un rôle important à cette époque : Cassio.

Rome, 145 après JC. Une nuit dans sa vaste demeure, Lucius Aurelius Cassio est poignardé par un groupe de personnes enfouient sous des capes. Derrière ces masques anonymes, le brillant avocat voit son destin brisé par des connaissances jadis. Deux milles ans plus tard, Ornella Grazzi, archéologue intéressée par le mythe de Cassio, décide de mener l'enquête sur son mystérieux assassinat. Après avoir retrouvé les ruines de sa demeure ornées de fresque, la jeune femme découvre des parchemins rédigés d'une main habile par Cassio. Les premiers indices parlent, laissant exprimer la vengeance intemporelle de Cassio.

Le premier tome annonce Cassio comme une série riche aussi bien sur le plan narratif que documentaire. Desberg a pu nous prouver à maintes reprises ses talents de scénariste. Non content du Livre de la Jungle, les adeptes le connaissent davantage grâce aux intrigues qu'il a imaginé pour IR$. A travers son personnage romain, l'homme instaure une ambiance policière propice au complot et à la revanche. Les lecteurs apprennent à découvrir Cassio à travers les recherches d'Ornella Grazzi. Une experte de l'Antiquité semblant avoir un lien étroit avec le héros défunt. Les parcelles de découvertes s'emboîtent les unes aux autres, le suspense sonnant son glas à la dernière page de l'album nous encourage à connaître la suite.

Le Tome 1 instaure les bases, privilégiant l'aspect humain que l'action pour souligner l'insouciance d'une vie aisée mais au bonheur fragile. Même si la trame principale de cette série tourne autour de cette fameuse vengeance de Cassio, Desberg semble vouloir privilégier la psychologie de ses tueurs, en adoptant l'idée d'établir un portrait de chacun d'eux par tome. Le principe reprend l'idée de Kill Bill à la sauce Desberg, certe moins fantaisiste mais agréable à lire.
Le dessin de Reculé est fidèle à lui-même. Le trait réaliste, fluide et clair, ponctué d'une coloration d'époque, jouant très fréquemment entre les nuances inquiétante du bleu et l'ivresse des tons plus chaud. L'homme semble prendre plaisir dans son travail et nous le cache pas en se montrant à l'aise pour s'immiscer dans la vie antique. Certains de ses personnages abordent des traits familiers à ceux de sa série récemment achevé. Un assistant du professeur Ornella Grazzi arbore les traits du vieux Mowgli tandis que Cassio présente ceux du même personnage en tant que jeune adulte.

Desberg et Reculé constituent l'un des duos gagnants du Lombard. Cassio semble parti pour nous offrir une intrigue fort sympathique avec son lot de rebondissements, aussi bien dans les faits que sur le tempérament des protagonistes clés. Une bande dessinée accessible à tous et qui mérite qu'on s'y attarde.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
V pour Vendetta
V pour Vendetta