7/10Buck Danny - intégrale n°3

/ Critique - écrit par plienard, le 04/08/2011
Notre verdict : 7/10 - Danny au pays de l’or noir (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Buck Danny et Tumbler sont à la recherche d’un travail après la guerre du Pacifique. Ils trouveront un job comme pilotes au Moyen-Orient et emporteront avec eux, leur troisième compagnon, Sonny. Victor Hubinon et Jean-Michel Charlier disent au revoir au Pacifique pour dire bonjour à la mer Rouge et pour une chaude aventure.

La guerre du Pacifique est terminée. Les soldats ont été démobilisés et ils doivent maintenant reprendre une vie normale.
Couverture de l'intégrale n°3.
C’est ce que tente de faire Buck Danny qui cherche un travail d’ingénieur. Mais entre les refus polis et les rejets grossiers, la chose n’est pas facile. C’est à la suite d’une explication « poignante » avec un possible recruteur que Buck Danny retrouve Tumbler dans la même situation que lui et Sonny Tuckson serveur dans une pizzeria. Le trio se reforme et la providence leur offre la possibilité de conduire à nouveau des avions au Moyen-Orient, charge à eux de trouver un moyen de se rendre à Port-Saïd.

Les nouvelles aventures de Buck Danny démarrent ainsi. Intitulées « les nouvelles aventures .... » pour marquer la fin du cycle de la seconde guerre mondiale (volonté venant aussi de la direction des éditions Dupuis qui anticipe une saturation de la part des lecteurs). Un nouveau cycle démarre donc avec trois albums Les trafiquants de la mer rouge, Les pirates du désert et Les gangsters du pétrole, se déroulant au Moyen-Orient. Nos trois héros sont alors embarqués dans une aventure qui s’étale sur trois tomes et durant laquelle ils vont presque mourir de soif à plusieurs reprises, lutter contre des trafiquants d’armes, de drogues et prendre part à une guerre tribale fomentée par une entreprise pétrolière. 
une recherche poignante !
Durant ces trois épisodes, la psychologie des trois personnages principaux se fera de plus en plus évidente. Si Buck est le héros « américain » par excellence, c’est à dire sans défaut, ses deux compagnons, Tumbler et Sonny, sont respectivement plus impulsifs et plus maladroit. Ils ont, cependant, tous les trois le même sens de l’honneur et du respect. Buck Danny se démarque des autres par son côté plus réfléchi, plus instruit et sa propension naturelle à prendre les bonnes décisions et à être le leader.

Pourtant, malgré la qualité de l’histoire et des albums, le public ne sera pas au rendez-vous pour ces nouvelles aventures. Devant ce désaveu, les auteurs (Victor Hubinon et Jean-Michel Charlier) reprennent les choses en main et remettent leurs personnages  au sein de l’US Air Force (pilotes d’essai) pour des aventures supersoniques et pour ne plus la quitter.

On retrouve évidemment un dossier complet au début de l’intégrale rappelant le contexte historique de l’époque et surtout le côté « années folles » qui pouvait exister au sein des équipes de dessinateurs. Un esprit de fête, mais aussi et surtout de camaraderie et d’entraide. C’est aussi l’époque ou apparaissent des grands noms actuels de la bande dessinée franco-belge tels qu’Uderzo ou Goscinny. Mais, ça c’est une autre histoire.


DR.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
V pour Vendetta
V pour Vendetta