7.5/10Brögunn - Tome 1 - Après la fin

/ Critique - écrit par plienard, le 27/03/2012
Notre verdict : 7.5/10 - Brögunn ne compte pas pour des prunes (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Certains font des orcs autre chose que des êtres sanguinaires, d’autres font vaincre les forces du mal. C’est le cas, ici, de Tristan Roulot – le monsieur qui écrit les gags des Goblin’s – le scénariste de Brögunn aux éditions Soleil.


DR.
On retrouve un monde d’heroic-fantasy avec ses êtres fantastiques comme les elfes et les nains, mais aussi un Gozzil, des faunes ... et Brögunn. Cet « homme » aide le peuple des faunes à survivre dans la montagne. Admirable guerrier, il inspire la crainte et le respect de la part de ses adversaires. L’ours ou le Gozzil préfère ne pas l’affronter, voyant en lui un combattant hors de leur portée. La vie serait presque douce lorsqu’une troupe composée d’hommes, d’elfes et de nains fuyant les troupes d’Yclomédias arrive affamée. Ils ont perdu la guerre et sont les seuls survivants de leurs espèces.


DR.
Tous les ingrédients classiques de l’heroic-fantasy sont ici présents dans cet album. Pourtant, il a ce quelque chose en plus qui fait de lui un album à part. Quelques espèces que l’on n’a pas l’habitude de voir dans ce type d’album (Gozzil, les faunes et autres forces du mal ...), mais enfin et surtout, le mal a vaincu les peuples réunis des hommes, des nains et des elfes. Et qui est ce Brögunn ? Comme il le dit lui-même, il n’est pas mortel. D’où tire-t-il son pouvoir ?

Tristan Roulot donne un nouveau souffle à l’heroic-fantasy en posant de nouveaux sujets et de nouvelles questions, en nous présentant un nouveau personnage énigmatique dont on effleure à peine les secrets.

Le dessinateur Patrick Boutin-Gagné n’avait pas la partie gagnée d’avance (j’espère qu’il me pardonnera ce jeu de mot facile). Pourtant, il parvient à donner une identité à cet univers. Avec un trait léger, mais puissant, on identifie son style personnel dans les visages et les expressions. Les regards sont profonds et expressifs. Le découpage est énergique.

On sort de ce premier album assez émerveillé, décidé à suivre ce nouvel héros et à découvrir ses secrets inavouables.


DR.

A découvrir
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta