9/10Bottomless Belly Button (nombril sans fond)

/ Critique - écrit par naweug (), le 30/11/2008
Notre verdict : 9/10 - Vous n'en sortirez pas indemne (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 4 réactions

Bottomless Belly Button, ou l'histoire d'une famille qui se déchire lorsque les parents divorcent après 40 ans de mariage...

Le père
Le père

Il existe toutes sortes de familles Loony : les « Esquimaux », qui restent au chaud quand il fait froid, les « Bocaux à poissons » qui ne vivent que pour leur famille, les « Restaurants » où les parents sont au service de leurs enfants... et il y a les « Trous noirs », ceux qui nous intéressent ici. Décrite par l'auteur comme une « non famille », chaque membre est distinct des autres et évolue selon son propre système de gravité. Mais surtout, et c'est le point de départ de l'œuvre, les parents divorcent, après 40 ans de mariage. Comme ça, tout simplement. Parce qu'ils ne s'aiment plus.

Cette décision, alors prise à un moment où tous les enfants Loony sont adultes et responsables, va entraîner une remise en question de chaque progéniture : le fils aîné va tout tenter pour raisonner ses parents, avant de réaliser que c'est lui qui a besoin de mûrir et de grandir ; la cadette paraît étrangement indifférente à cette nouvelle, alors qu'elle lui rappelle son propre divorce ; et le benjamin va de nouveau fuir la réalité, tout en ayant une romance de vacances.

Malgré sa taille volumineuse (720 pages !), Bottomless Belly Button, traduit par « Nombril sans fond », est un roman graphique qui nous happe et qui ne nous relâche qu'une fois la lecture terminée. La narration est fluide et chaque moment est enchaîné de manière intelligente.  L'auteur dépeint ses héros avec affection, malgré leurs doutes et leurs errances.


Le graphisme peut sembler ne pas être son point fort au premier coup d'œil... et pourtant, les expressions faciales sont réussies et chaque mouvement ayant de l'importance dans le livre est sous-titré. Par exemple, lorsqu'un personnage roule des yeux, il est inscrit « roule » avec une flèche indiquant la direction vers laquelle ils se dirigent. Cela ne semble pas être grand-chose, mais apporte une autre dimension au livre : on entend le sable crisser, on ressent les émotions et les mouvements de chaque protagoniste, on se laisse porter par le vent... Les gestes valent les mots et chaque silence compte. L'ensemble prend une tournure poétique, alors que le sujet est plutôt dur.

Difficile de parler de Bottomless Belly Button sans trop en dire. Encensé par la critique américaine, sélectionné pour les prix du prochain Festival d'Angoulême, ce qui est sûr c'est qu'il ne laisse pas indifférent et nous amène à réfléchir sur nos propres choix de vie...

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Caste des Méta-Barons (La)
Caste des Méta-Barons (La)