8.5/10Borderline - Tome 2 - N'oublie pas de me dire adieu

/ Critique - écrit par Sylvain, le 04/02/2009
Notre verdict : 8.5/10 - Au dessus de la ligne (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Une très belle enquête de Fernando, l'écrivain qui est la voix des morts.

Depuis que son copain Marco lui a ramené à fumer du Chili une herbe spéciale, Fernando a un don (malédiction ?) un peu particulière. En effet, il rentre parfois dans des transes nocturnes où il écrit (sans en être conscient) l’histoire d’une personne, généralement déjà passée de vie à trépas. Ca tombe bien car Fernando est écrivain et lors de sa première aventure (le tome 1 de Borderline) cela lui a valu une aventure complexe, dangereuse mais aussi un roman à succès.
Ce coup-ci, c’est d’une "amie" prostituée qu’il s’agit puisque Fernando se réveille après avoir commencé le récit de la vie de Wanda, une file qu’il connaît bien… Tout ça va l’emmener dans de nouvelles aventures.

Une fois n’est pas coutume je vais d’abord vous parler de l’objet BD : le trait de Nathalie Berr est vraiment adapté à la narration que l’on rencontre dans l’album. Simple, sobre mais évocateur il rend compte de l’histoire sans jamais gêner la compréhension, ce qui n’est jamais évident lorsqu’il s’agit d’un album qui ne prend pas le lecteur pour un idiot. Car finalement ici c’est de ça dont il s’agit, d’autant plus que le "montage" (la construction des vignettes) donne habilement un fort dynamisme à des pérégrinations qui ne le sont pas forcément (la collection Grand Angle méritant les références cinématographiques auxquelles elle prétend). Lors de la sortie du premier tome, il a été reproché la ressemblance du héros à Jean Reno, c’est sans doute un mauvais procès car si il y a certes ressemblance, ce n’est un élément ni important ni troublant. Concernant les couleurs, rien à dire encore une fois, un travail classique mais de qualité, qui met lui aussi l’histoire en valeur. Bref, vous l’aurez compris, la qualité graphique de l’album est très bonne.

Je vais pouvoir maintenant vous parler de l’histoire. Avec cette astuce d’herbe chilienne qui donne des pouvoirs spéciaux, Alexis Robin tient sans doute une mine à histoire pour le futur. D’ailleurs mon attente est maintenant un tome consacré à la vie de Bellarmin : pourquoi a t-il eu ce comportement avec sa femme, quelles sont les histoires troubles qui le concerne et qu’évoque Wanda ?
Mais cette histoire fantastique est surtout un habile élément "mécanique" qui permet de mettre en perspective l’enquête au travers de la vie de l’ "enquêtée", habile au point qu’il se fait vite oublié et que le parallèle semble naturel. Enfin, sur ce tome, l’histoire offre une ébauche de réflexion sur l’engrenage malsain qui même à la rue, cela reste marginal mais il s’agit d’un divertissement avant tout, pas de nous miner le moral.

Au final, Borderline - Tome 2 est un album que je conseille sans retenue à tous nos lecteurs.

A découvrir
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre