ATTENTION : CONTENU RESERVE A UN PUBLIC AVERTI

Les images et textes à caractère érotique, pornographique ou violent contenus dans cette page peuvent choquer certaines sensibilités. En consultant cette page, vous attestez être majeur au regard de la loi française et vous prenez vos responsabilités par rapport à son contenu.

CONSULTER QUITTER

5.5/10La Blonde - Tome 1 - Coup double

/ Critique - écrit par Maixent, le 27/02/2009
Notre verdict : 5.5/10 - Blonde attitude (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Ouvrage érotique recommandé spécialement pour fétichistes et amateurs de bondage au féminin. Pour les autres, ce sera moins intéressant.

Les éditions Tabou rééditent un classique de la bande dessinée des années 80 auparavant sorti chez Dargaud. Ce premier tome de La Blonde, intitulé Coup double, inaugure une série de quatre albums à paraître.

Attache-moi
Attache-moi
On retrouve dans cette bande dessinée un côté pulp, limite ringard, avec un dessin en noir et blanc sans aucun contraste et un découpage des cases volontairement tape à l’œil qui l’inscrit d’emblée dans cette catégorie. La Blonde possède un petit charme désuet renforcé par le fait que l’histoire est censée se passer dans le futur alors que le dessin est déjà daté. Ce paradoxe fera sans doute le bonheur de ceux qui connaissaient la première édition et ravivera certainement d’anciens souvenirs.
Mais ce sont surtout les amateurs de bondage et les fétichistes  qui seront les plus satisfaits. En effet, sous prétexte d’une enquête que l’on peine parfois à suivre, La Blonde et tous les autres personnages (uniquement des femmes, les hommes étant totalement absents de ce Chaussures de ville
Chaussures de ville
monde) se retrouvent à un moment ou un autre attachés dans les règles de l’art. On insistera aussi sur les pieds de ces demoiselles qui semblent ne pas savoir marcher à plat, la plupart du temps chaussées de talons aiguille impraticables dans la réalité. D’ailleurs, il est à rappeler pour ceux qui n’ont pas suivi les actus people bd des années 80, que Franco Saudelli fût le compagnon et le formateur de Giovanna Cassoto et l’on retrouve chez les deux dessinateurs cet amour inconditionnel du pied sous toutes ses formes.

La Blonde en civil
La Blonde en civil
Comme cité plus haut, l’histoire n’est pas vraiment compréhensible mais il semblerait que ce ne soit pas le but de l’auteur qui préfère les rebondissements en cascade prétextes à des scènes érotiques plutôt qu’un récit linéaire. Ce que l’on retient c’est que la fameuse Blonde, célèbre arnaqueuse masquée vêtue de vinyle noir s’enfuit de la prison dans laquelle elle purgeait sa condamnation. Elle décide alors de kidnapper la non moins célèbre Sally Rich afin de se refaire, mais il se trouve qu’elle n’est pas la seule à s’intéresser à la reine de la gastronomie light et à ses "croc light".
En résumé, pas vraiment d’histoire. L’intérêt de cet album réside surtout dans son ancienneté et ses lignes harmonieuses. Sans révolutionner le genre, il reste agréable à lire et à regarder, les postures sont plaisantes et les situations souvent cocasses permettent de classer La Blonde dans la catégorie des bons albums sans pour autant qu’elle appartienne à celle des incontournables.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Joe Bar Team
Joe Bar Team
V pour Vendetta
V pour Vendetta