Bibi Fricotin a 85 ans - Dossier

/ Dossier - écrit par riffhifi, le 15/12/2009

Temps de lecture estimé de l'article : 8 minute(s) - 4 réactions

Galopin ou détective en herbe, aventurier solitaire puis accompagné d'un Razibus noir que ne dictait aucune politique de quota, Bibi Fricotin a marqué l'histoire de la bande dessinée.

Dans son court métrage Foutaises, Jean-Pierre Jeunet avouait par la bouche de Dominique Pinon : « J'aime Bibi Fricotin et Razibus Zouzou ». Deux gamins qui Par Forton, en 1928
Par Forton, en 1928
symbolisent aujourd'hui la bande dessinée d'hier, celle dont on parle parfois mais que peu de gens lisent encore, et dont la production s'est irrémédiablement arrêtée il y a de nombreuses années. En comparaison, les Pieds Nickelés qui fêtaient l'an dernier leurs 100 ans sont en pleine reprise des affaires, avec un nouvel album paru chez Delcourt et un projet de film supposé en cours d'écriture. Cependant, la carrière du blondinet ayant toujours suivi de près celle des trois bandits, on peut encore imaginer que Bibi revienne en grâce un jour prochain...

C'est Louis Forton, justement créateur des Pieds Nickelés 16 ans plus tôt, qui imagine le personnage de Bibi Fricotin. Initialement destiné à agir comme lad dans une écurie (métier exercé par Forton dans sa jeunesse), il apparaît pour la première fois le 5 octobre 1924 dans Le Petit Illustré n°1043. Assez vite, ses pas le mènent bien loin des pistes de course, et Bibi devient un aventurier standard, prompt à parcourir le globe en tous sens. Sous le crayon de son géniteur, il agit comme un gamin farceur et insolent, à la façon d'un lointain neveu de Croquignol, Filochard et Ribouldingue. Lorsque Forton meurt en 1934, la série est reprise de 1936 jusqu'à la guerre par Gaston Callaud, qui livre cinq épisodes aujourd'hui Par Callaud
Par Callaud
introuvables (les numéros 8 à 12, si vous les avez à la cave, votre fortune est faite).


En 1947, la série est confiée à un ancien assistant de Forton, Pierre Lacroix, qui restera le seul et unique dessinateur de Bibi Fricotin jusqu'à l'arrêt complet du titre en 1988, six ans avant qu'il ne meure à l'âge de 82 ans. Quarante-et-un ans d'affilée sur la même série, c'est un record qui n'est approché que par le travail de Pellos sur... les Pieds Nickelés ! Il leur est resté fidèle durant 33 ans, de 1948 à 1981, et ne fut remplacé qu'à trois reprises sur cette période ; par qui ? Pierre Lacroix, bien entendu. La boucle est bouclée. Sorti de ces deux séries, Lacroix a œuvré sur la BD pour filles Aggie, ainsi que sur deux titres à la courte existence : Placide et Pomalo en 1960, et Les Chahuteurs en 1970. Mais ce sont les aventures de Bibi Fricotin qui occupent l'essentiel de son temps d'activité : elles paraissent de 1949 à 1951 dans Le Journal des Pieds Nickelés, puis de 1955 à 1964 dans Jeunesse Joyeuse, de 1965 ) 1976 dans Le Journal de Bibi Fricotin (la gloire, quoi), et de 1976 à 1979 dans Les Pieds Nickelés Magazine, vaguement renommé Trio par moments.

Des albums 13 à 22, Lacroix perpétue la tradition du garnement solitaire et farceur qui vit de drôles d'aventures. Mais en 1951, soit dix épisodes mais seulement quatre ans après sa reprise du personnage, il lui adjoint un compère qui ne le quittera plus. Dans Bibi Fricotin nouveau Robinson (sur un scénario de Debois), Bibi rencontre ainsi son propre "Vendredi" : Razibus Zouzou. Loin d'instituer un rapport de hiérarchie entre le petit Blanc et le petit Noir, Lacroix fait des deux loustics d'inséparables amis, débrouillards et casse-cous. La même année, un film consacré au héros voit le jour, avec Maurice Baquet dans le rôle-titre. Bien qu'il ait été populaire à l'époque (il venait de jouer, vous allez rire, dans deux adaptations Par Lacroix en 1962
Par Lacroix en 1962
des Pieds Nickelés), on peut se demander pourquoi le rôle d'un gosse des rues s'est vu confier à un acteur de 40 ans... Le long métrage est poussif et faiblard, mais les cinéphiles physionomistes y reconnaîtront les futurs réalisateurs Jean-Pierre Mocky et Yves Robert, ainsi qu'un Louis De Funès qui n'était pas encore la vedette du rire que l'on connaît.

Au fil des 121 albums, Bibi Fricotin exerce notamment les métiers de détective, inventeur, aviateur (plusieurs fois), publicitaire, jockey, chercheur d'or, policier (plusieurs fois), spéléologue, reporter, forain, déménageur, vendeur (plusieurs fois), garçon de café, clerc d'huissier (!), colporteur, antiquaire, plombier, pâtissier et illusionniste, sans compter le tome 75 dans lequel il exerce 36 métiers. Le héros voyage également sans répit puisqu'il fait le tour du monde dès le tome 3 ; par la suite, il se rend au Pôle Nord, chez les Chinois, chez les Incas, au Far-West, chez les Aztèques, en Amérique du Sud, en Inde, en Australie, en Laponie, à Londres, au supermarché (il faut y aller aussi), en Alaska et au carnaval de Rio.

On peut s'amuser à trouver les titres communs entre la série des Pieds Nickelés et celle de Bibi Fricotin : d'un côté comme de l'autre, on « se débrouille », on « triomphe », on « fait du cinéma », on participe aux Jeux Olympiques bien avant Astérix, on va en Amérique ou au Pôle Nord, on est détective privé ou campeur, et si Bibi affronte un Dédé Tapdur, ses voisins rencontreront plus tard un certain Cognedur. En examinant la liste des épisodes, on réalise également qu'en 1965 paraissait Bibi Fricotin et la pipe royale, un titre qui témoigne de l'innocence qui régissait le monde de la bande dessinée à l'époque.

Dans les années 50, le style s'aligne sur celui du petit cousin belge de Bibi Fricotin, dont il emprunte la dernière syllabe en la dédoublant. Le reporter créé par Hergé, Par Lacroix en 1986
Par Lacroix en 1986
portant lui aussi une blonde houppette, remporte un succès qu'il est tentant d'imiter. Bibi et Razibus se retrouvent donc dessinés dans une ligne claire limpide mais souvent très épurée, la rigueur du dessin ne masquant pas la précipitation dans laquelle les albums sont réalisés (jusqu'à six épisodes par an). Les aventures et les histoires de gangsters, conçues avec un automatisme relevant du taylorisme, finissent par céder la place vers la fin des années 50 à quelques récits relevant du fantastique ou de la science-fiction : malédictions, extraterrestres, voyages dans le temps... C'est à la même période qu'apparaissent deux personnages récurrents : le professeur Radar, équivalent d'un Tournesol ou d'un Champignac en moins farfelu, et l'inspecteur Martin, flicaillon prétentieux qui passe son temps à nier l'aide que lui apportent Bibi et Razibus dans ses enquêtes.

Les scénarios, probablement coécrits par Lacroix, sont pour la plupart signés de Montaubert, Maric et Lortac ; les deux premiers sont également scénaristes pour les Pieds Nickelés de Pellos... Dans les années 80, c'est André Manguin qui assure l'écriture ; inutile de mentionner à quelle autre série il a collaboré... Dans ces dernières histoires, Bibi Fricotin et Razibus se posent et deviennent restaurateurs (bien qu'ils semblent toujours avoir douze ans, ils n'ont de toute façon jamais fait mention du moindre parent, on suppose donc qu'ils sont légalement émancipés d'une façon ou d'une autre) ; les personnages de Radar et Martin ont disparu, cédant la place la vieille fille Mlle Dugrand-Blair, acariâtre professeur d'anglais qui asticote les deux héros en permanence. Dans ces dernières aventures, au ton plus fantasque et aux intonations moins policières que précédemment (l'accent est mis sur les inventions que bricole Bibi), on réalise que le dessin de Lacroix s'est progressivement fait moins strict, cherche la mobilité et s'étend volontiers sur de larges cases. Mais les éditions de la Jeunesse Joyeuse plient bagage en 1988, mettant fin aux tribulations des Pieds Nickelés (provisoirement) et de Bibi Fricotin, qui ne reviendra par la suite que sous forme d'intégrale aux éditions Vents d'Ouest.


1 - La vocation de Bibi Fricotin (1928 : premier de Louis Forton)
2 - Les farces de Bibi Fricotin (1928)
3 - Bibi Fricotin fait le tour du monde (1930)
4 - Bibi Fricotin boit l'obstacle (1931)
5 - Bibi triomphe (1933)
6 - Bibi Fricotin détective (1934)
7 - Bibi Fricotin roi des débrouillards (1935)
8 - Bibi Fricotin au Pôle Nord (1936 : premier de Georges Callaud)
9 - Bibi Fricotin contre Dédé Tapdur (1937)
10 - Bibi Fricotin grande vedette (1938)
11 - Bibi Fricotin chez les Chinois (1940)
12 - Bibi Fricotin globe-trotter (1941)
13 - Bibi Fricotin n'a peur de rien (1947 : premier de Pierre Lacroix)
14 - Bibi Fricotin fait du cinéma (1948)
15 - Bibi Fricotin aux Jeux Olympiques (1948)
16 - Bibi Fricotin sur le "Blackbird" (1948)
17 - Bibi Fricotin inventeur (1949)
18 - Bibi Fricotin roi de la publicité (1949)
19 - Bibi Fricotin jockey (1950)
20 - Bibi Fricotin aviateur (1950)
21 - Bibi Fricotin président de Bibiville (1950)
22 - Bibi Fricotin cow-boy (1950)
23 - Bibi Fricotin nouveau Robinson (1951)
24 - Bibi Fricotin chercheur d'or (1951)
25 - Bibi Fricotin policier (1952)
26 - Bibi Fricotin et le diamant vert (1952)
27 - Bibi Fricotin et les faux tableaux (1953)
28 - Bibi Fricotin et le testament mystérieux (1953)
29 - Bibi Fricotin et le bathyscaphe (1953)
30 - Bibi Fricotin et l'invention du professeur Buldoflorin (1954)
31 - Bibi Fricotin roi du scooter (1955)
32 - Bibi Fricotin pilote d'essais (1956)
33 - Bibi Fricotin et le Supertempostat (1956)
34 - Bibi Fricotin chez les Incas (1956)
35 - Bibi Fricotin as du Far West (1956)
36 - Bibi Fricotin roi des camelots (1956)
37 - Bibi Fricotin chasseur de fauves (1956)
38 - Bibi Fricotin contre les kidnappers (1957)
39 - Bibi Fricotin champion du système D (1957)
40 - Bibi Fricotin et l'homme aux cheveux rouges (1958)
41 - Bibi Fricotin et le frigo mondial (1958)
42 - Bibi Fricotin et les lunettes à lire la pensée (1958)
43 - Bibi Fricotin naufragé volontaire (1958)
44 - La statuette ensorcelée (1958)
45 - Bibi Fricotin et les soucoupes volantes (1959)
46 - Bibi Fricotin et les Martiens (1959)
47 - Bibi Fricotin contre l'homme masqué (1959)
48 - Bibi Fricotin et le satellite artificiel (1960)
49 - Bibi Fricotin as du volant (1960)
50 - Bibi Fricotin en plein mystère (1961)
51 - Bibi Fricotin chasse le Yéti (1961)
52 - Bibi Fricotin à Hassi-Messaoud (1962)
53 - Bibi Fricotin et le secret de la momie (1962)
54 - Bibi Fricotin et le "Nautilus" (1962)
55 - Bibi Fricotin sème le bonheur (1962)
56 - Bibi Fricotin chez les Aztèques (1962)
57 - Bibi Fricotin et le dernier des Mohicans (1962)
58 - Bibi Fricotin roi du karting (1962)
59 - La surprenante croisière de Bibi Fricotin (1963)
60 - Bibi Fricotin et la machine KBx Z² (1963)
61 - Bibi Fricotin spéléologue (1963)
62 - Bibi Fricotin en l'an 3000 (1963)
63 - Bibi Fricotin découvre l'Atlantide (1963)
64 - Bibi Fricotin reporter (1963)
65 - Bibi Fricotin chez les chevaliers de la Table Ronde (1963)
66 - Bibi Fricotin a du flair (1963)
67 - Bibi Fricotin et son ami Kryk (1964)
68 - Bibi Fricotin aux Jeux Olympiques (réédition - 1948)
69 - Bibi Fricotin forain (1965)
70 - Bibi Fricotin et la pipe royale (1965)
71 - Les enquêtes de Bibi Fricotin (1966)
72 - Bibi Fricotin campeur (1967)
73 - Bibi Fricotin déménageur (1967)
74 - Bibi Fricotin super vendeur (1968)
75 - Bibi Fricotin et ses 36 métiers (1968)
76 - Bibi Fricotin inspecteur de police (1968)
77 - Bibi Fricotin comédien errant (1969)
78 - Bibi Fricotin as de la vente (1969)
79 - Bibi Fricotin garçon de café (1970)
80 - Bibi Fricotin roi de la plage (1970)
81 - Bibi Fricotin clerc d'huissier (1971)
82 - Bibi Fricotin en vacances (1971)
83 - Bibi Fricotin à la pêche (1971)
84 - Bibi Fricotin colporteur (1972)
85 - Bibi Fricotin antiquaire (1972)
86 - Bibi Fricotin plombier (1973)
87 - Bibi Fricotin pilote privé (1973)
88 - Bibi Fricotin contre les braconniers (1973)
89 - Bibi Fricotin en Amérique du Sud (1974)
90 - Bibi Fricotin pâtissier (1974)
91 - Bibi Fricotin en Inde (1974)
92 - Bibi Fricotin et le Corbeau (1975)
93 - Bibi Fricotin protège la nature (1975)
94 - Une brosse au poil (1975)
95 - Bibi Fricotin contre Grandemonio (1975)
96 - Bibi Fricotin et l'aile volante (1976)
97 - Bibi Fricotin en Australie (1976)
98 - Les astuces de Bibi Fricotin (1976)
99 - Bibi Fricotin en Laponie (1976)
100 - Bibi Fricotin et les inventions du professeur Radar (1976)
101 - Bibi Fricotin à Londres (1976)
102 - L'enquête éclair (1976)
103 - Bibi Fricotin au supermarché (1977)
104 - Bibi Fricotin contre Ya (1977)
105 - Bibi Fricotin mousquetaire (1977)
106 - L'homme perdu (1978)
107 - Bibi Fricotin et Razibus font du sport (1978)
108 - Les exploits de Bibi Fricotin (1979)
109 - Bibi Fricotin et Razibus font des blagues (1979)
110 - Un repos mérité (1980)
111 - Bibi Fricotin connaît la musique (1980)
112 - Bibi Fricotin et son supermaran (1980)
113 - Bibi Fricotin contre Superbig (1980)
114 - Bibi Fricotin et le monstre du Loch-Ness (1981)
115 - Bibi Fricotin en Alaska (1983)
116 - Bibi Fricotin et les U.L.M. (1984)
117 - Bibi Fricotin roi du tennis-food (1984)
118 - Le tour de France a disparu (1985)
119 - Bibi Fricotin au carnaval de Rio (1986)
120 - Bibi Fricotin fait du jogging (1987)
121 - Bibi Fricotin roi de l'illusion (1988)
122 - Razibus a disparu (1988)

A découvrir
Joe Bar Team
Joe Bar Team
Sambre
Sambre
Caste des Méta-Barons (La)
Caste des Méta-Barons (La)