Soleil : West legends T4, Atalante-première larme, Ghost War T3

/ Critique - écrit par plienard, le 10/03/2021

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Atalante, la légende - Première larme - note : 7/10

Atalante fête ses 20 ans d'existence. À cette occasion, le nouvel album est un préquel de la série. Crisse a depuis longtemps laissé la place à d'autres dessinateurs (depuis le tome 6), ce que certains fans peuvent regretter, et même s'il garde une part active puisqu'il participe au storyboard de la série et qu'il en est toujours le scénariste.


© Soleil 2021.

 

Pour ce tome 0, place donc à un nouveau dessinateur, en la personne de Frédéric Besson, qui connait bien l'univers d'Atalante puisqu'il en signe les couleurs depuis le tome 3. Il a d'ailleurs collaboré de nombreux albums avec Crisse comme Lemmings, Ishanti ou Kalimbo.

Et on retrouve Atalante en compagnie de Phobos en route pour rejoindre Jason et les Argonautes. Mais sur le chemin, Atalante se rend compte qu'ils vivent le même événement sans cesse. Comme si Chronos jouait avec le temps. Une enigme que seule Atalante sera en mesure de résoudre.

Pas facile de passer après le maître Crisse. Si l'univers et la thématique sont respectées, on ne retrouve pas forcément la force du trait de Crisse et la maturité qui en ressort. Atalante a ici un physique d'adolescente et semble parfois sortie d'un album des Blondes. La transition entre ce tome 0 et le tome 1 ( le premier écrit et dessiné par Crisse en 2000) risque donc d'être douloureuse pour ceux qui s'amuseraient à cette expérience.

Pourtant, on ne peut pas passer à côté, tant on y retrouve ce qu'on aime dans la série. Et pour les 20 ans, vous avez droit à un ex-libris signé Crisse ... et Besson !

 

Ghost War - Tome 3 : Machine krieg - note : 6/10

La Terre a été attaquée par un mystérieux ennemi. Cela ne fait plus de doute dorénavant. Mais la résistance s'est organisée et va tenter de réagir.

Bouquet final de Ghost War qui termine comme il faut s'y attendre, avec un affrontement final entre les méchants Bots et les gentils humains. Mais l'humanité mérite-elle de s'en sortir ? Tout le monde n'est pas forcément d'accord avec cela.


© Soleil 2021.

 

Un déroulement conventionnel de l'action et des évènements et un scenario qui a tendance à faire quelques ellipses pour avancer plus vite. Ce troisième tome se passe un peu trop vite et trop facilement. Et pourquoi un sous-titre germanique, machinen krieg ? On a l'impression que les auteurs ont voulu en dire beaucoup mais pas avec assez de place.

Reste qu'une question intéressante est posée sur l'existence de l'humanité et sa pérennité. Tout un débat qui vaut bien une guerre fantôme !

 

West legends - Tome 4 : Buffalo Bill, Yellowstone - note : 7/10

La série West Legends des éditions Soleil continue sa revue d'effectif des légendes du Far West. Une saison prévue de 6 one shots et dont ce quatrième opus s'attache à Buffalo Bill.

William Frédérick Cody, plus connu sous le nom de Buffalo Bill, est un des plus fameux chasseur de bisons de l'Ouest. Son plus grand "fait d'armes" est sans doute celui où il a abattu 69 bêtes. Mais maintenant, le grand chasseur est devenu une attraction au sein du "Buffalo Bill Wild West Show". Et avant de partir faire une tournée en Europe, il part décompresser dans la région de Yellowstone, pour une partie de chasse qui va prendre un tournant inattendu.


© Soleil 2021.

 

Le scénariste de Jeremiah Johnson, dont le second tome devrait prochainement sortir, Fred Duval, s'attaque à la légende qui a mis en spectacle la conquête de l'Ouest. Un album qui raconte un épisode fictif au cours duquel Cody doit sauver sa vie et le faire réfléchir sur son passé.

Connaissant le talent de celui-ci à idéaliser ses aventures, Fred Duval le place dans une mésaventure qu'il n'aurait pas dénié édulcorer. Avec Andréa Fattori qui quitte l'univers de Sherlock Holmes (Sherlock Holmes - Les chroniques de Moriarty, Sherlock Holmes Society T6) pour le grand air américain, c'est un western  au style impeccable avec quelques scènes marquantes. Le mythe se trouve un peu écorné et le remet à sa juste place.

 


Les couvertures des 3 albums - © Soleil 2021.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse