Zéphyr BD : Adler & Eagle, l'aigle à deux têtes

/ Critique - écrit par plienard, le 08/09/2017

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Deux albums pour un même objectif, c'est le projet ambitieux des éditions Zéphyr BD. Et on doit bien avouer qu'on se laisse séduire.

Eagle, l'aigle à deux têtes - Tome 1 : Un destin dans l'orage - note : 8/10

Zéphyr BD n'a qu'une seule ligne éditoriale, faire des bandes dessinées de guerre avec des avions. Ils s'en sont fait une spécialité et une belle notoriété. Et il est vrai qu'il y a un certain plaisir à découvrir les superbes dessins d'avion. Les puristes ou spécialistes auront peut être à redire mais il y a ici un gage de qualité sur ce point précis. Mais de beaux avions ne suffisent pas à faire de bonnes histoires. Et c'est Wallace qui est chargé de cette tâche avec une certaine réussite.


@ Dupuis-Zéphyr BD 2017.

 James O'Brady, un jeune américain dont le père, ancien héros de la grande guerre, a fondé un empire industriel dans l'acier. Destiné à lui succéder, James va ainsi suivre les volontés de son père en intégrant la prestigieuse école de Princeton ou en le suivant en Allemagne où son père est envoyé en tant qu'ambassadeur. Mais tout cela n'a qu'un temps car les valeurs morales de James vont s'opposer aux intérêts de l'entreprise. Son père négocie avec le régime nazi et lui va s'engager dans l'aviation américaine.

Wallace est aux crayons de ce bon récit et est un fidèle des éditions Zéphyr. Il travaille ici avec Julien Camp pour un résultat enthousiasmant et une histoire qui n'hésite pas à flirter avec un peu de surnaturel. À voir quel tournure cela prend par la suite.

 

Adler, l'aigle à deux têtes - Tome 1 : Le choix du mensonge - note : 7,5/10

Hans Raeder est le fils d'un héros de la grande guerre, pilote d'avion, mort au combat. C'est tout du moins ce qu'il fait croire à tout le monde. Si à l'origine ce mensonge servait à remonter le moral de son jeune frère mourant, il va peu à peu se convaincre lui-même. Et il travestit la réalité pour ne pas se sentir dévalorisé par rapport aux autres. Au point de rejeter sa mère et de se laisser séduire par la doctrine nazie.

 
@ Dupuis-Zéphyr BD 2017.

 Ce premier tome est une des deux "têtes" de l'aigle à rapprocher de Eagle reprenant l'existence d'un futur pilote américain. Ici, le personnage principal est du mauvais côté, celui des méchants allemands. C'est un personnage fier et orgueilleux et l'évolution de sa psychologie est plutôt bien traitée et bien amenée par les auteurs Patrice Buendia (scénario) et Damien Andrieu (dessin), un duo qui a déjà collaboré ensemble sur la série Emergency (Zéphyr éditions).

La correspondance avec l'autre album se fera en fin de tome et laisse le lecteur dans une position d'attente. Mais le titre prend alors tout son sens.


@ Dupuis-Zéphyr BD 2017.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse