7/10Vents d'Ouest : Un jour sans Jésus T4

/ Critique - écrit par plienard, le 17/05/2017
Notre verdict : 7/10 - Qui l'eut cru ?

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Un tome par mois pour cette série irrésistible.

Comme chacun le sait surement, le corps du Christ a disparu. Mais ce qu'on ne sait pas, ce sont les conséquences immédiates qui en ont découlées. C'est ce que Nicolas Juncker nous propose de decouvrir, car lui connait la verité.
Les apôtres se sont séparés pour le retrouver. Certains tombent sur un faux Jésus, d'autres retrouvent des morceaux (vrais ou faux), ou un corps sans tête. Et tout cela au milieu de rumeurs et de tension.


© Vents d'Ouest 2017.

 
Nicolas Juncker continue sa folle sarabande de péripéties durant le premier jour de la disparition du corps du Christ. Égrenée heure par heure - comme la série télé 24 - l'enquête des apôtres se poursuit dans des conditions plus que difficiles. Car les quiproquos s'enchaînent : Judas le Galiléen (pas celui qui a trahi pour 30 deniers) fomente sa révolution contre le joug romain, la population poursuit les apôtres pour cannibalisme et les romains sont totalement perdus dans cet imbroglio.
Et deux nouveaux personnages viennent pimentées un peu plus l'histoire. Et ils ne sont pas là pour simplifier les choses et la vie des apôtres : Une sorte de Terminator de l'époque chargé de retrouver lui aussi le Christ afin d'éviter que les Juifs ne soient encore accusés de tous les maux à travers les siècles à venir ; Et le terrible romain, Caïus, dont le seul nom fait mourrir de peur n'importe qui.
Nicolas Juncker signe une histoire "diablement drôle" où pas une seule minute de repos n'est laissée aux zygomatiques du lecteur. Les érudits de cette époque se régaleront du mélange des références faites de cette époque et les autres trouveront leur bonheur avec les références plus actuelles (24, Terminator ou le journal Le Parisien). Et tout cela est mis en cases par le très doué Chico Pacheco.
Et il reste encore deux tomes avant de savoir si le Christ va enfin retrouvé sa tombe. Quel suspens !


La couverture de l'album - © Vents d'Ouest 2017.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse