ATTENTION : CONTENU RESERVE A UN PUBLIC AVERTI

Les images et textes à caractère érotique, pornographique ou violent contenus dans cette page peuvent choquer certaines sensibilités. En consultant cette page, vous attestez être majeur au regard de la loi française et vous prenez vos responsabilités par rapport à son contenu.

CONSULTER QUITTER

Une journée bien remplie

/ Critique - écrit par Maixent, le 16/05/2021

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Tags : bien film journee remplie day trintignant livres

Plaisirs partagés

Le féminisme, le consentement, le plaisir en général (des femmes, des hommes, des autres), la masculinité, la prévention, la virilité... Des thèmes dans l'air du temps. Un ensemble de problématiques traitées en permanence dans les médias ou les œuvres de fiction parfois de manière assez fine, le plus souvent avec beaucoup de désinvolture ou d'à peu près. Des sujets difficiles qui sont parfois martelés sans talent et rendent le discours stérile. C'est donc un véritable plaisir de voir cela en toile de fond d'une bd érotique avec une fausse simplicité et une évidence humaine. Dans Une journée bien remplie, le message est limpide : faites ce que vous avez envie de faire dans le respect de l'autre et de vous-même. A partir de là, on a une bd follement érotique, agréable à lire et qui entraine le lecteur tout doucement dans une vie rêvée où chacun est libre.


Rachel

 

On y suit Rachel et Clara deux colocataires, la veille d'une soirée BDSM. Une journée sous le signe du sexe et de la bonne humeur, Rachel se rendant chez le coiffeur où elle fera la connaissance de deux frères jumeaux en symbiose parfaite autour de son corps et Clara ayant invité Kaori et Matt, le nouveau voisin pour une après-midi détente. Les quatre protagonistes se retrouveront ensuite avant de s'apercevoir qu'ils sont observés à leur insu par un homme étrange qui recevra la punition qu'il mérite pour son plus grand plaisir.
Clara

 

Le pitch est extrêmement simple et réaliste. Même si la présence du mateur est un peu téléphonée, rajoutant une simili-intrigue qui n'apporte pas grand-chose au scénario, si ce n'est d'offrir une fin, tout le reste de l'album est une véritable réussite. Les trois femmes, Rachel la rousse sculpturale, Clara la noire au formes parfaites ou Kaori, la petite trans asiatique sont chacunes d'une beauté renversante. Déjà dans le traitement des corps à travers le dessin mais aussi dans leur force de caractère, leurs dialogues et leur soif de vie. Ce sont véritablement des personnages sympathiques que l'on a envie de rencontrer. Des femmes fortes, au tempérament aguerri et qui dégagent une sensualité assumée sans pour autant agir comme si le monde leur appartenait. Se dégage de l'ensemble un véritable respect, des trois femmes, mais aussi des hommes qu'elles rencontrent, comme Matt, un homme libre, très à l'aise avec son corps et sa sexualité. On n'oublie pas bien sûr que tout n'est pas rose dans le monde comme en témoigne le premier amant de Clara dans les premières pages qui se comporte comme un véritable goujat. Fait notable également, l'utilisation de préservatifs qui est souvent occulté dans les bds érotiques et recentre le lecteur vers une réalité à laquelle il peut s'identifier.


Kaori

 

Le dessin est d'excellente qualité avec un vrai travail sur les textures mais aussi sur les corps dont on ressent la pesanteur et la force. Les mouvements sont fluides, les postures réalistes et travaillées. Un ensemble de détails comme la coupe afro de Clara ou le corps de Kaori, dont le côté androgyne est très bien rendu, mettent en avant le réel attachement de l'auteur à ses personnages qui, de fait, sont plus proches également du lecteur. Un style vraiment à part renforcé par des dialogues tendres et justes omettant fort heureusement la crudité caricaturale que l'on pourrait trouver par ailleurs.

Une journée bien remplie est incontestablement un album d'une grande qualité graphique mais aussi humaine. Il est rare de voir un album aussi réussi, comme quoi il n'est pas nécessaire d'avoir un scénario complexe ni d'aller dans l'extrême pour réussir une bd érotique. L'acuité bienveillante d'une sexualité épanouie suffit largement.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse