Soleil : Vidocq T3, Nobody saison 2 T1, West legends T1

/ Critique - écrit par plienard, le 22/12/2019

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

West legends - Tome 1 : Wyatt Earp's last hunt - note : 8/10

Quand on vous dit que le genre western revient en force, la nouvelle série chez Soleil, West legends, en est une nouvelle preuve. Si elle annonce déjà des albums sur Billy the kid, Sitting Bull, Buffalo Bill, Butch Cassidy ou Wild Bill Hickok, le premier qui étrenne la série n'est rien d'autre que Wyatt Earp. Une légende qui s'est construite après que Wyatt ait vengé ses frères en abattant vingt hommes en deux semaines de poursuite.


© Soleil 2019.

 

 C'est Olivier Peru qui nous livre la dernière chasse de Wyatt earp. Attention, c'est une histoire originale dans laquelle la légende de l'Ouest va rejoindre, à San Francisco, Lucky Cullen, un vieil ami chasseur de prime, qui lui a sauvé la vie par le passé. Mais à son arrivée l'ami en question est mort, sauvagement assassiné. Wyatt va alors partir à la recherche de son assassin, dans une ville dont il ne connait rien et un monde en pleine mutation, où les cow-boys sont de vieilles légendes.

Olivier Peru place son personnage dans un contexte inhabituel pour lui, avec Giovanni Lorusso au dessin qui nous offre une belle qualité de trait. Si on s'attendait à trouver une déclinaison de la vie légendaire de Wyatt Earp, on est un peu déçu. Mais l'intrigue prend rapidement le lecteur et cette petite déception est vite oubliée.

 

Vidocq - Tome 3 : Le cadavre des Illuminati - note : 7/10

Le prolifique Richard D Nolane, amateur de fantastique, paranormal et autre cryptozoologie, entame le troisième tome de sa série policière chez son éditeur habituel, Soleil, avec Vidocq. Cet épisode est teinté de mystère


© Soleil 2019.

 

 Vidocq est un personnage réel qui a inspiré de nombreux auteurs. Les plus célèbres sont, sans doute, Victor Hugo avec son Jean Valjean et Honoré De Balzac avec Vautrin. Si Richard D Nolane ne joue pas dans la même cour - celle de la bande dessinée étant moins élogieuse - on peut cependant affirmer que son Vidocq n'a rien à envier aux autres. Il décrit ici un personnage avec une forte personnalité, franc et droit, mais comprenant les rouages de la politique et prêt à quelques irrégularités pour parvenir à ses fins, selon le proverbe : la fin justifie les moyens.

Ici, il se retrouve à enquêter sur un cadavre sans tête, qui va le mener sur la trace des Illuminati, une secte secrète qui laisse planer beaucoup de fantasmes, réels ou pas ? Mais il doit aussi convaincre le nouveau pouvoir - Napoléon a abdiqué et louis XVIII est roi de France - qu'il est toujours l'homme e la situation.

Un bon policier avec un peu d'action et beaucoup d'entrelacs et complots politiques. Sinisa Banovic (Zodiaque, Tome 2 chez Delcourt) est le dessinateur serbe de cet album. Le dessin est droit et précis, voir parfois austère. Mais il donne l'ambiance et le tempo à l'album. C'est donc réussi.

 

No body, saison 2 - Tome 1/3 : L'agneau - note : 7/10

No Body revient pour une deuxième saison avec toujours autant de suspens. Alors qu'on étudiait la psychologie d'un prisonnier (coupable ou non ?) dans le premier cycle, dans celui-ci, on se rapproche plus du polar plus classique, où on retrouve une jeune fille, en fuite dans une forêt italienne visiblement poursuivie par ses kidnappeurs. Mais comment en est-elle arrivée là ? C'est ce que l'on découvre via un flash-back de quelques jours.


© Soleil 2019.

 

Si le dessin sombre ne favorise pas la lecture et la compréhension des événements, il a l'avantage de mettre dans l'ambiance noire et morbide dans laquelle on veut nous emmener. C'est toujours Christian De Metter qui en est l'auteur (scénario dessins et couleurs). Une premier tome de mise ne place qui pose les personnages et l'intrigue qui s'annonce tout aussi riche que celle de la première saison. Pourquoi le jeune fille  été enlevée ? Est-ce en rapport avec les activités de juge de son père ? Les personnages sont bien campés et on sent que les réponses ne sont si évidentes que cela.

 


Les couvertures des 3 albums - © Soleil 2019.

 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse